Sphinx and the Cursed Mummy
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 29 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Sphinx et la Momie maudite est une aventure-action originale à la 3ème personne inspirée de la mythologie de l'Égypte ancienne.

Il était une fois.

Initialement sorti sur PlayStation 2, GameCube et Xbox en 2003, Sphinx and the Cursed Mummy est un jeu d'action-aventure à la troisième personne inspiré de la mythologie égyptienne. Il vous faudra voyager dans ce monde à travers des portails magiques afin de déjouer les plans diaboliques de Set. L'aventure de Sphinx nécessitera tout son esprit, son agilité, et ses super pouvoirs. Il devra aussi compter sur son amie, The Mummy, pour l'aider lorsque la solution est de se faire extrêmement discret. En retrouvant les couronnes magiques égyptiennes volées, le Sphinx peut arrêter Set et sauver le monde. Si la mouture d'origine était développé par (feu) Eurocom, c'est désormais Humagade (déjà à l'origine du portage PC) qui est à l'origine de ce remaster sur Nintendo Switch. Il peut être étonnant de revoir un tel titre sur consoles, la mouture originale ne s'était pas très bien vendue à l'époque de sa sortie.

Bref, le jeu commence et vous incarnez Sphinx dans l’Égypte ancienne et vous êtes chargé de récupérer la lame d’Osiris. Cela constitue votre introduction aux mécanismes et vous aurez rapidement une idée de la façon dont le jeu se pratique. Après s'être habitués aux mécanismes "plate-forme", vous obtenez la lame et l'action entre davantage en considération. Le combat est simple mais satisfaisant et, comme la plupart des jeux de ce type, il se superpose à des améliorations et à de nouvelles capacités que vous débloquerez en avançant. Vous ne jouez pas simplement en tant que Sphinx, vous incarnez aussi un prince égyptien que l'on appellera simplement la Momie. Avec lui, la mécanique évolue, l'action laisse la place à de la plateforme avec des mécanismes puzzle très intéressants. À bien des égards, cela ressemble à deux jeux différents en raison de la façon dont vous jouez différemment avec chaque personnage, un peu comme si vous étiez Clank dans Ratchet & Clank. Les sections de jeu Sphinx sont exactement ce que vous attendez d'un jeu comme celui-ci, principalement du hack'n' slash, avec beaucoup d'escalade de plate-forme et de collection d'objets. Le reste, avec la Momie donc, est davantage axée sur les énigmes.

Une réalisation honorable.

Malgré le simple travail de remastérisation, Sphinx and the Cursed Mummy affiche une qualité technique plutôt efficace. Les personnages sont tous bien animés, le jeu a un très bon style visuel et une palette de couleurs qui donne au monde une sensation de chaleur et de vitalité qui lui confère un charme Disney-esque. La conception des personnages s'inspire de la mythologie égyptienne pour en faire un monde rempli d'interlocuteurs uniques avec lesquels vous pourrez interagir dans votre quête. Si vous avez déjà joué à la version original, le grand changement viendra bien sur du support de la haute définition (1080p contre 480p) et de meilleurs effets spéciaux. Cependant, les défauts sont également les mêmes qu'en 2003, notamment une gestion des sauts très particulières qui demande du temps pour s'y habituer. On ressent une légère sensation de flottement du personnages, si vous êtes habitué à jouer à des productions modernes le manque d'inertie est fortement notable.

Le jeu utilise également des points de sauvegarde manuelles, ce qui est ennuyeux car nous sommes tellement habitués à l'enregistrement automatique de nos jours, mais il faut noter que ces sauvegardes manuelles sont également des points de contrôle. Par conséquent, si vous mourez, vous devrez souvent rejouer les mêmes sections à nouveau, ce qui peut être très ennuyeux si vous devez alors regarder à nouveau une cinématique impossible à zapper. En dehors de cela, la seule autre chose négative est qu'il n'y a absolument aucune rejouabilité réelle et qu'il s'agit plutôt d'une expérience unique mais réussie. La durée de vie se révèle d'ailleurs très convenable, comptez une bonne quinzaine d'heures, le tout sur des musiques réussies et un humour visuel assez présent (les doublages ne sont pas parlés).

VERDICT

-

Dans l'ensemble, malgré quelques petits accrocs, Sphinx and the Cursed Mummy a plutôt bien résisté aux assauts du temps et constitue une production agréable à parcourir, ce genre de titre étant d'ailleurs assez rare de nos jours. Un remaster plaisant à défaut de bouleverser le genre.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés