Nightmare Boy
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 15 Février 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Suite à la disparition du roi de Noctum, Aster, le chaos s'est abattu sur le monde. La relation entre les monstres et les rêveurs est complètement instable.

Un jeu simple d'accès.

Au fil des années, le genre "Metroidvania" a inspiré un grand nombre de studios indépendants souhaitant ajouter leur touche personnelle afin de se distinguer tout en respectant l'essence du genre. Si certains titres tels que Guacamelee ou Hollow Knight ont réussi à conquérir le cœur des joueurs, il devient difficile d'innover dans le style. C'est le cas de Nightmare Boy qui, malgré une identité visuelle attrayante, lutte un peu pour faire sa différence. L'histoire de Nightmare Boy commence avec Billy, un petit garçon qui s'endort pour la nuit, lorsqu'un monstre surgit de nulle part. Ce monstre nommé Balder n'est autre que le soi-disant roi d'un monde parallèle à la recherche de quelqu'un pour remplacer le prince du cauchemar, afin d'atteindre son but et de gagner ainsi le cœur de la reine. Refusant d'accepter sa demande, Billy est précipité au pays des cauchemars et des rêves connus sous le nom de Donorok. Maintenant, vous devez traverser ce nouveau monde cauchemardesque et découvrir les secrets pour avoir une chance de devancer votre ennemi et, espérons-le, de vous réveiller. Dans tous les cas, sans être révolutionnaire, le script est soigné et facile à comprendre.

Le jeu est basé sur un gameplay très progressif avec une série de mises à niveau rudimentaires au début. Si vous espériez avoir une idée du level design dès le début, vous serez déçu, car le Nightmare Boy ouvre clairement ses portes en fonction de vos mises à niveau. Vous commencerez à partir de rien avec un simple saut et une attaque de mêlée de base, pour éventuellement obtenir un triple saut, une boule de feu, un fantôme allié pour vous aider, pour potentiellement accéder à de nouvelles zones et franchir de nouveaux obstacles afin de découvrir de nouvelles parties de Donorok. Et comme tout Metroidvania qui se respecte, vous devrez parfois remonter jusqu'au début du jeu pour trouver un passage inaccessible au début, ce qui vous mènera à un nouvel obstacle que vous devrez surmonter grâce à une nouvelle puissance, et le cycle recommencera.

Classique mais efficace.

Si le titre profite d’une direction artistique plutôt agréable, il a du mal à se démarquer de la concurrence avec des décors et des conceptions de niveau assez classiques. Les boss sont également loin d’obtenir le trait attrayant du genre, avec un design plutôt fade, des motifs bruts, une simplicité déconcertante. Si leur design n’est pas aussi satisfaisant que prévu, le défi est aussi un peu facile, et nous aurions souhaité que l'action soit plus frénétique et exaltante dans l’ensemble. Heureusement, la difficulté devient un peu plus présente dans les dernières étapes du jeu, avec des schémas d'attaque un peu plus complexes, mais à la fin, le gameplay ne sera jamais à la hauteur des autres Metroidvania connus. Techniquement parlant, le jeu n'étant pas très gourmand, le portage sur Nintendo Switch n'a pas posé de gros problèmes. Notons que BadLand Games a lancé une édition physique du jeu, incluant la cartouche, un livre d'illustration et la bande originale sur CD.

Enfin, la faiblesse la plus importante de Nightmare Boy est sa durée de vie, la campagne est facilement bouclable en moins de cinq heures. Vous vous rendrez vite compte que ce monde est assez limité en taille et en exploration, avec de simples étapes de plate-forme et une quantité assez rare de verticalité dans la conception de niveaux. Cependant, l'exploration du monde vous mènera à la rencontre d'autres enfants également prisonniers de ce royaume. Une fois libérés, ils vous remercieront en offrant une nouvelle capacité. Il sera essentiel d'explorer chaque coin de la carte pour obtenir toutes les compétences nécessaires et progresser dans les meilleures conditions. Notez que chaque ennemi tué vous donnera également des gemmes qui sont essentielles pour "acheter" votre sauvegarde, mais également pour acquérir de nouvelles compétences des vendeurs.

VERDICT

-

Sans être le parfait Metroidvania, Nightmare Boy reste un bon titre abordable, avec une histoire amusante et des mécanismes de jeu simples pour plaire aux nouveaux venus.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés