Zombillénium tome 4 : La fille de l'air
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 23 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Arthur De Pins

Le parc Zombillénium enregistre des résultats records : 1 milliard de chiffre d'affaires, 2 millions de visiteurs par an dont 0,01% qui rejoignent le côté obscur, soit à ce jour, 10.000 âmes. Mais M.Beaumont (alias Behemoth) a l'intention de le céder. Les démons sont prêts à se lancer une guerre commerciale sans merci, mais Behemoth ne compte pas vendre Zombillénium mais le jouer. Chaque démon pourra engager un pari, Behemoth sera le bookmaker de ce sabbat de sorcières. Rappelons que Zombillénium est un authentique parc de morts-vivants, on y croise des vampires mais aussi des zombies ou encore des loups-garous. Pendant ce temps, aux abords du parc, Aurélien, Gretchen et Francis tente de libérer les employés afin de leur offrir la chance d'une reconversion, loin de l'Enfer. Mais l'opération est un fiasco, une sorcière envoyée par Bethemoth, la dangereuse Charlotte Hawkins, élimine un fuyard et parvient à capturer Aurélien. Pire, Gretchen semble ne pas avoir le niveau requis pour rivaliser contre elle ...

Il aura fallu près de cinq ans pour découvrir enfin la suite de Zombillénium en bande dessinée, il est vrai que l'auteur Arthur De Pins a entre-temps co-réalisé le long métrage sorti en 2017. Ce volume s'avère très orienté vers l'action, non seulement les amis d'Aurélien vont tenter de le libérer mais également de reprendre le contrôle du parc, bien que la stratégie du vampire Francis Von Bloodt apparaisse un peu simpliste de prime abord. Depuis que Behemoth est aux commandes, les billets vendus pour les attractions ne sont pas un ticket d'entrée, mais plutôt un ticket de sortie. Lorsque les humains sont à Zombillénium, leurs âmes appartiennent à Behemoth. Forcément, cette disposition contractuelle s'avère primordiale pour le maître des lieux. Le dessin est quant à lui toujours aussi charmant, soutenant une narration teintée d'humour noir, et on retrouve un léger futurisme dans le design des personnages et des lieux. L'album se termine par un épilogue ouvert, annonciateur d'un tome cinq.

VERDICT

-

Une bande dessinée décalée et pleine d'humour. Zombillénium marque un retour réussi et ce volume évolue rapidement vers des sentiers inattendus. On attend la suite toujours avec une grande impatience.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés