Don't Worry, He Won't Get Far on Foot
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 26 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Gus Van Sant.

John Callahan (Joaquin Phoenix) est ce que vous appelez un fainéant, un vaurien qui passe ses journées à répondre à son besoin urgent d'alcool. Avec son compagnon de beuverie Dexter (Jack Black), il se rend à toutes les fêtes et en cette soirée fatidique du 22 juillet 1972, la situation va mal tourner. Dexter conduit sa Volkswagen à 130 km/h contre un lampadaire et s'en sort avec quelques égratignures; John, d'autre part, devient paralysé pour la vie. Callahan doit non seulement accepter de ne plus jamais pouvoir marcher, il doit également reconnaître lui-même qu'il a un problème d'alcool. De plus, il doit se réconcilier avec lui-même et son passé. Parce qu'il boit depuis l'âge de treize ans, cela a bien sûr une cause. John a été abandonné encore bébé par sa mère biologique et n'a pas eu de bonnes relations avec la famille qui l'a élevé. Son passé le hante comme un fantôme et, pour y faire face, il décide de solliciter l'aide des Alcooliques anonymes et du "sponsor" Donny (Jonah Hill presque méconnaissable).

L'alcoolisme, une jeunesse misérable, des handicaps lourds; Ce sont des thèmes assez lourds qui sont abordés dans ce long métrage. Heureusement, le film est loin d’être déprimant et c’est en grande partie à cause de Joaquin Phoenix agréablement rebelle dans le rôle de Callahan; une fois qu'il a compris le fonctionnement de son fauteuil roulant, il sillonne les rues à toute vitesse. Phoenix est sur la bonne voie. il fait des va-et-vient entre culpabilité désespérée, pitié de soi et joie de vivre contagieuse. Son humour noir est ce qui le fait avancer et ce qui lui donne finalement la force de continuer sa vie. Les caricatures qu'il a dessinées ont reçu un rôle de premier plan; elles peuvent être vues sous forme d'animation dans le film. Les dessins de Callahan symbolisent l'homme qu'il était: récalcitrant et maître pour attirer les gens hors norme. Don't Worry, He Won't Get Far on Foot devient de plus en plus conventionnel en forme et en ton à mesure que le film avance. La seconde moitié du film est presque exclusivement consacrée à la résurrection de Callahan selon la célèbre méthode en douze étapes des AA, heureusement cette partie est très convaincante, avec un Jonah Hill marquant dans un rôle qui aurait pu devenir facilement caricatural. Parce que son personnage, Donny, est peut-être exubérant, en tant que "sponsor" d'un groupe d'ex-alcooliques, il est honnête, franc et rock dans le monde. Il crée également des émotions sincères dans ses scènes avec Phoenix, il est regrettable que Rooney Mara, dans le rôle de la petite amie suédoise de Callah, Annu, soit à peine apparue à l'écran, mais ce n’est pas à cause de l’actrice mais au fait que le rôle n’a fait que se mettre en place.

VERDICT

-

Avec ce drame biographique, Gus Van Sant est revenu à son ancien niveau. Grâce à un Joaquin Phoenix plus que convaincant et à un équilibre sophistiqué entre humour (noir) et drame personnel, la remarquable histoire de la vie de John Callahan s'anime de manière convaincante.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés