Saga tome 9
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 16 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Brian K. Vaughan 
Dessin : Fiona Staples

Rappelons brièvement les faits : L'aventure est celle de la famille de Hazel, la fille de Marko et Alana, un couple issu des peuples respectifs de deux planètes en guerre permanente depuis très longtemps. Marko a des cornes, Alana des ailes et leur fille possède à la fois des cornes et des ailes. Après des années de séparation, les trois personnages sont à nouveau réunis, alors que le prince Robot cherche quant à lui son fils retenu par le Testament. De son côté, Petrichor a réussi à s'évader de la prison de la Révolution. Tous ses protagonistes voyagent dans un vaisseau spatial qui se pose en urgence sur l'astéroïde Phang, faute de carburant. Ils n'auraient pas plus mal tomber, cette terre étant ravagée par une guerre civile. Alors que Alana atteint un deuxième enfant, la situation sur Phang n'a rien de réjouissant, les ailés et les cornus étant bien sur de la partie. Une des choses que l'on apprécie dans la série Saga, c'est la complexité des personnages. Ils sont loin d'être gens parfait, ils ne font pas toujours les choses biens, et quelque fois quand ils pensent faire une bonne action, cela débouche sur une catastrophe. Le scénario comporte une dose d'incertitude permanente, et l'auteur multiplie les faits d'armes. A l'image de Game of Thrones ou The Walking Dead, il n'est pas rare qu'un personnage phare disparaisse sans crier gare ou réapparaisse par surprise.

Ce tome 9 de Saga comporte les épisodes 49 à 54 de la série. Le cœur de l'aventure c'est bel et bien les tragiques événements que vivent Alana, Marko et la petite Hazel. La perte de leur second enfant a été un choc pour Alana, Marko et l'apparition d'une vision fantomatique de leur futur enfant n'a pas arrangé les choses. Pourtant, Pétrichor et Prince Robot sont devenus inséparables, Alana et Marko sont plus soudés que jamais autour de leur nouveau projet, tandis qu'Hazel et Écuyer apprennent lentement mais difficilement à se connaître. Après un retour sur Jetsam pour permettre à Upsher et à Doff de travailler, c'est un nouveau chapitre qui s'ouvre avec un important scoop. Nous découvrons une nouvelle donnée fascinante sur Marko, qui devrait constituer un formidable élément d’intrigue qui permettra de raconter la narration sous un nouvel angle - ou du moins de montrer que Marko est plus compliqué que nous ne l’avions jamais pensé. Peu après les personnages se détendent dans un parc d'attractions abandonné, mais ils sont également inquiets de la façon dont leur vie va bientôt changer. The Will détient Prince Robot en otage, c'est un moment de tension qui fait encore plus peur depuis que Marko et Alana ont enfin trouvé la paix dans leur unité familiale.

L'intrigue se refocalise alors sur Hazel via une narration mélancolique qui contribue à créer une impression de tristesse face aux événements qui se déroulent à présent.Il y a une scène de flashback entre Marko et Hazel sur la plage qui se connecte bien aux dernières pages, ce qui indique que nous devrions être gentils les uns envers les autres. C'est un message dont nous avons plus que jamais besoin dans le monde réel et qui explique le cliffhanger le plus choquant de SAGA à ce jour. Brian K. Vaughan fait du bon travail en insérant de petits détails qui gardent chaque personnage frais et en constante évolution. L'empathie qui se dégage des personnages est encore renforcée par la narration de la petite Hazel, car c'est elle qui nous raconte son histoire au fil de ses jeunes années. Le dessin de Fiona Staples est quant à lui toujours aussi magnifique, alliant poésie, anticipation et évocation codée de la société actuelle. L'action est fluide et facile à suivre. Les battements émotionnels sont fortement restitués sur les visages des personnages alors qu'ils réagissent et regardent avec consternation, peur ou bonheur. Il n'y a pas de nudité sur ce sujet, mais la violence peut être graphique. Quelques doigts cassés ont l'air noueux et douloureux, par exemple.

VERDICT

-

Un très bon numéro de Saga grâce aux talents de maîtrise de l'écrivain et de l'artiste. Il sera difficile d’attendre une année pour que cette série revienne, mais soyez assuré que sa direction et son approche seront si différentes que nous serons heureux que les créateurs aient pris un peu plus de temps pour préparer l'avenir.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés