One-Punch Man tome 13
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Décembre 2018
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Oeuvre originale : ONE          
Manga : Yusuke Murata

One-Punch Man (One Punch-Man) est un manga toujours en cours de parution au Japon, et qui a connu dix-sept tomes à ce jour aux éditions Shueisha. A noter que cette série est un remake d'une série homonyme initialement publiée sur le blog d'un certain "One", dont le créateur est désormais rejoint par Yusuke Murata, le dessinateur de la non moins célèbre série Eyeshield 21. L'intrigue met en scène Saitama, un jeune homme sans emploi dont le pouvoir est de vaincre n'importe quel adversaire d'un simple coup de poing, d'où son surnom "One-Punch Man". Mais voilà, le super héros est devenu si fort après ses trois ans d'entraînement (qui lui ont coûté ses cheveux) qu'il s'ennuie et passe ses journées à se morfondre . Oh bien sur, quelques monstres, savants fou et démons tenteront de détruire la Terre, mais ils ne constitueront pas une menace sérieuse face à Saitama qui cherche désespérément un rival de taille ! Au point que le personnage semble perdre peu à peu tout émotion. D'emblée, One-Punch Man se présente comme une parodie de récits de supers héros et l'apparence de Saitama est assez ridicule par rapport aux autres personnages. Une sorte de anti-héros pleinement assumé, pas du tout impressionnant, et qui résout les conflits de manière non conventionnelle ! Toujours accompagné de son "disciple", le cyborg Genos, Saitama poursuit son ascension au sein du classement des héros. Mais la tâche n'apparaît pas si évidente dans un contexte ultra concurrentiel ...

Dans ce treizième tome, Saitama est toujours coincé sous l'identité de Charanko au sein d'un tournoi d'arts martiaux réunissant les plus grands maîtres et parvient sans soucis à se hisser jusqu'à la finale face à Suiryû du Poing nébuleux. Pourtant, l'essentiel de l'action se passe à l'extérieur, plusieurs villes japonaises sont frappées par des démons en parfaite coordination et le pays tout entier semble sur le point de basculer. L'Association des monstres est désormais une réalité et elle s'avère mieux organisée que celle des héros qui tombent les uns après les autres face à la pieuvre Léviatank. L'arrivée de Flashy Flash (héros de classe S) et de Tatsumaki permettra de gagner du temps, même si la menace est protéiforme. En effet, des cellules de monstre ont été développées, permettant aux humains de gagner nettement en force et en noirceur. Aussi certains pourraient se laisser tenter de rejoindre le côté obscur volontairement, mais même un héros peut se laisser piéger et y perdre tout libre arbitre. De son côté, Garoh continue lui aussi de s'en prendre aux héros et plusieurs d'entre eux tentent désormais de l'arrêter. Le championnat reprend avec une bataille qui promet d'être redoutable, car Suiryû dispose d'un coup de pied explosif qui pourrait être le pendant du coup de poing de Saitama. Néanmoins, rien ne se se passera comme prévu et la compétition se termine beaucoup plutôt que prévu à cause d'un point de règlement. Et pourtant ni Saitama ni Suiryû ne sont prêts à déposer les armes ... excepté que les monstres vont finir par arriver dans la compétition à leur tour. Le dessin de Yusuke Murata est quant à lui toujours aussi réussi, et il se sent libre comme jamais dans ce projet très spécial. Il arrive même que l'auteur modifie des planches après discussion avec les internautes, la publication via Internet offrant beaucoup plus de réactivité aux lecteurs.

VERDICT

-

One-Punch Man revient dans un opus où la trame évolue dans deux directions. D'un côté, Saitama débute son combat face à Suiryû, de l'autre les monstres continuent à éliminer les héros les uns après les autres et tentent de grossir leurs rangs avec les cellules de monstre. L'humour est toujours très présent, offrant des situations particulièrement cocasses et délicieusement absurdes.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés