Speak
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Laurie Halse Anderson
Dessin : Emily Carroll

« J'aimerais faire un vœu mais je ne sais pas lequel... J'essaie de ravaler la boule que j'ai dans la gorge. Je pourrais leur raconter ce qui est arrivé. Comment réagiraient-ils ? » Melinda a 15 ans. Ce soir d'été, au beau milieu d'une fête, la jeune fille est victime d'un drame. Elle appelle la police. Personne ne saura jamais pourquoi elle a lancé cet appel, ni ce qu'il lui est arrivé cette nuit-là. Tout simplement parce que Melinda, murée dans son silence, ne parvient pas l'exprimer...

Le roman original "Speak" a été publié en 1999. À cette époque, il était puissant, car très peu de romans comme celui-ci existaient déjà. celui qui traitait des séquelles d'un viol. Dans les médias, le traumatisme des femmes est souvent décrit à travers un regard masculin. Ou plutôt, pour poursuivre le développement des personnages masculins. Il est rarement question de traumatisme féminin lui-même. Même si dix-neuf ans se sont écoulés depuis la publication du roman original, le sujet du livre est malheureusement toujours d'actualité et important. Peut-être plus que jamais face aux retombées du mouvement #metoo. Le roman graphique Speak prend tout ce qu'a révolutionné le roman original et le rend meilleur, si possible. La prose d'Anderson aux côtés de l'art sublime de Carroll est le moyen idéal pour raconter l'histoire de Melinda. Il y a des pages de ce roman graphique qui sont presque pénibles à lire, pénibles à regarder. Carroll et Anderson ont réussi à capturer le traumatisme de Melinda de manière honnête et viscérale. Le projet de récit conjoint d’Anderson et Carroll est particulièrement puissant. Ce roman graphique parvient même à apporter de brillants ajouts à cette histoire.

Les tentatives de Melinda de dessiner des arbres sont l'une de ces brillantes additions qui fonctionnent. Dans Speak, tous les étudiants reçoivent un objet de leur professeur d’art qu’ils doivent étudier et dessiner tout au long de l’année. L'objet de Melinda était un arbre. Au fur et à mesure que l'histoire progressait, l'arbre devenait un moyen pour Melinda de parler quand elle-même ne le pouvait pas. Au lieu d'utiliser sa voix, Melinda s'exprimait souvent ainsi que sa douleur par le biais de l'art. Dans cette nouvelle version graphique, cette couche ajoutée devient encore plus puissante. C'est particulièrement vers la fin lorsque l'arbre, qui a été le moyen utilisé par Melinda pour exprimer sa douleur, devient également son moyen d'exprimer sa croissance et sa guérison. Le dessin d'Emily Carroll a toujours été magistral et évocateur, comme en témoigne "Dans les bois" (Casterman). Son style complète parfaitement l'histoire d'Anderson. Page après page, le spectacle est concluant, à la fois pour la magnifique œuvre d'art et pour la qualité avec laquelle elle capture l'émotion du livre. Le parcours de Melinda dans l'histoire raconte son incapacité à s'exprimer. Son incapacité à s'exprimer - surtout quand cela le concerne.

VERDICT

-

Speak est un roman graphique passionnant et percutant. L'ouvrage parle d'un sujet difficile et présente une direction artistique soignée. Un lecture stimulante qui devient encore plus puissant dans sa nouvelle forme.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés