Les maîtres de White Plain tome 2 : Rédemptions
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 22 Août 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Edouard Gervais-Deighton
Dessin : Antoine Giner-Belmonte

L'inévitable est arrivé. La famille qui gère l'imposante plantation de White Plain a été fragmentée. Le choc et le mystère entourant la mort du père Henri Berthier ont secoué la famille au moins aussi brutalement que le début de la guerre de sécession. Sally, la maîtresse de maison, passe sa vie jour après jour, extrêmement refermée sur elle-même. Sa fille Joséphine assume la gestion quotidienne de la plantation, assistée de Pete, le fils de l'ancien surveillant. Le fils, Charles Berthier, l'héritier masculin de la plantation, porte toujours l'uniforme qui vire au gris comme l'histoire récente de sa famille. De l'autre côté du conflit, Moïse, le suspect du meurtre d'Henri Berthier, a été incorporé aux troupes d'Abraham. La guerre les réunit à nouveau, qu'ils soient ou non prêts pour une nouvelle série de révélations.

L'intrigue d'Edouard Chevais-Deighton conserve autant de rythme que le précédent tome. Chevais-Deighton et le dessinateur Antoine Giner-Belmonte travaillent avec une méthode unique pour maintenir cet élan. Ils évitent les cadres narratifs ou les transitions évidentes. Ils préfèrent travailler de manière filmique. Leurs personnages se rencontrent et se racontent leurs expériences passées. La scène particulièrement intelligente est celle dans laquelle Moïse raconte une histoire à Charles, et Charles, qui est au lit, se présente soudainement au bureau de son père. Ou bien les personnages s'écrivent des lettres dans lesquelles le rédacteur les dessine. La plus belle transition est clairement à travers la goutte de sang. Ce sont tous des exemples de cette dimension supplémentaire, qui ne fait surface que lorsque la relation entre le mot et l'image est bonne.

VERDICT

-

Après la lecture du premier tome, une question s'imposait : Les auteurs seraient-ils capables de continuer à surprendre ? Parce que soyons honnêtes, nous pensions - comme tout le monde - avoir une idée de la nature de cet ancien événement qui est resté caché. Le scénariste a habilement dirigé cela, nous étions dans le vrai mais pas tout à fait. Une fin de diptyque très efficace.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés