Dragon Ball Super tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Akira Toriyama  
Dessin : Toyotarô

Dragon Ball Super (Dragon Ball Chou) est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu cinq tomes à ce jour aux éditions Shueisha. L'intrigue prend place après la saga d'origine, et donc la victoire de Goku contre Majin Boo. Il ne s'agit pas toutefois d'une suite directe, puisque le scénario d'Akira Toriyama tient compte des événements passés dans les films d'animation "Battle of Gods" (le combat contre Beerus) et "La Résurrection de F" (le retour de Freezer), tous deux disponibles en anime comics chez Glénat Manga. Bref, une nouvelle menace arrive sur Terre, les ennemis de l'univers 6, des Dieux provenant d'un univers parallèle à celui où évoluent les héros. Le Dieu de la destruction vient de se réveiller d'un sommeil de 39 ans avec l'intention d'affronter le Super Saïyen Divin, le guerrier légendaire dont parle une ancienne prophétie exprimée par le Poisson Oracle. Mais personne ne dispose de ce pouvoir, Goku n'ayant jamais dépassé la transformation Super Saiyan 3. Quoiqu'il en soit, les Dieux de la destruction, car il y en a en réalité un dans chaque univers, ont décidé de s'affronter dans un grand tournoi. Pour ce faire, ils entendent faire combattre les meilleurs guerriers de chaque univers. C'est ainsi que le monde 7 (celui où se déroule Dragon Ball) va devoir lutter contre le monde 6. L'occasion de découvrir de nouveaux adversaires, notamment un homme nommé Frost rassemblant beaucoup à Freezer mais affichant un caractère à son opposé, un Saiyan particulièrement énervé ou encore un Winnie L'Ourson sous stéroïdes. Ce troisième tome change assez nettement d'ambiance puisque le Trunks du futur est de retour au présent. Cette fois, il ne s'agit pas d'affronter Cell, mais une variante de Son Goku, Goku Black, qui cherche à éliminer l'espèce humaine. Goku, Vegeta, Kaio Shin, Whis et Beerus décident de mener l'enquête entourant l'identité de ce nouvel ennemi. Apparemment, il proviendrait de l'univers 10, cela sera l'occasion de le découvrir dans les prochaines pages ...

Le cinquième volume de Dragon Ball Super montre la légèreté avec laquelle Akira Toriyama passe d'une situation critique pour le Saiyan et le multivers, introduite dans les chapitres précédents, à des scènes de la vie quotidienne ordinaire, si l'on peut définir "ordinaire" la vie des guerriers. La personnalité de Vegeta s’enrichit de nouvelles nuances, lentement mais surement, le conduisant à surmonter même l'empathie du protagoniste. Pour sa part, Goku est confirmé comme le moteur de l'action, car c'est grâce à lui que se termine l'arc narratif dédié à Gôku Black et qu'un nouveau tournoi d'arts martiaux commence. Les séquences comiques, présentes dans Dragon Ball depuis le début, agissent comme des intervalles entre les combats et permettent au lecteur de reprendre son souffle après tant d'accélérations de rythme, aboutissant à une tournure aussi inattendue qu'improbable. De son côté, Toyotaro a toujours le souci de faire des portraits et des poses expressifs des personnages, ainsi que de prendre soin de l'arrière-plan lorsque l'histoire se déplace dans les espaces intérieurs. Enfin, bien que moins profond que les deux volumes précédents, le cinquième tankobon confirme le plaisir d’une histoire qui, bien que sans originalité, continue de charmer. A noter que la jaquette ce tome est réversible et comprend le visuel alternatif qui était proposé de manière très limité au Japon.

VERDICT

-

Un cinquième tome de Dragon Ball Super qui clôture l'arc Trunks du Futur et débute celui pour la survie de l'univers. L'humour propre à la série d'Akira Toriyama est bien présent, les affrontements ne manquent pas, et le dessin s'avère surprenant de qualité. Un manga dynamique, qui ne sera pas réservé aux seuls nostalgiques.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés