Dungeons & Dragons tome 1 : Les légendes de Baldur's Gate
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jim Zub
Dessin : Max Dunbar

Bien des années se sont écoulées depuis que les héros ont sauvé Baldur's Gate et les Royaumes Oubliés. Mais une nouvelle menace met en danger la ville qui va devoir faire confiance à un groupe hétéroclite, dont fait partie le ranger Minsc et son fameux hamster !

Né de l'esprit de Gary Gygax, Dungeons & Dragons compte parmi les jeux de rôle les plus célèbres au monde et en est à sa cinquième édition. À l'instar de ses semblables, D & D a émerveillé de nombreuses générations d'enfants, d'adolescents et d'adultes, libérant ainsi leur imagination dans des mondes fantastiques faits de chevaliers et de sorts, avec des créatures et des lieux de toutes sortes. Pour renforcer l'imagination de plusieurs narrateurs, Dungeon Master, les auteurs du jeu de rôle ont créé différents environnements et aventures ad hoc qui, au fil du temps, se sont étendus au-delà de toutes limites. L'un des points centraux de l'univers partagé est la ville de Baldur's Gate, située à la base de ce nouveau comics qui rassemble les épisodes de la mini-série écrite par Jim Zub (Uncanny Avengers) et dessinée par Max Dunbar et publiée à l'étranger par IDW Publishing sous licence Wizard.

L'histoire proposée aux lecteurs est imaginative et rêveuse, abandonnée dans un monde fantastique de dangers et de possibilités, comme toute bonne aventure. Zub et Dunbar utilisent les malheurs du protagoniste, l'elfe Delina, pour mettre immédiatement sur le terrain de nombreux personnages. L'action se resserre d'emblée, avec des pages de garde qui représentent un réel bonheur pour les yeux de tous les passionnés. Tout en parlant avec différents termes techniques et en faisant référence à des éléments qui vont au-delà de la seule histoire, l'équipe de création offre également au néophyte tous les moyens possibles pour comprendre pleinement la matière narrative entre ses mains. Tous les œufs de Pâques sont des éléments si intéressants mais non essentiels à la compréhension de ce qui se passe entre les pages du comics, avec la possibilité d’approfondir les références ultérieurement. Au cours de la lecture, on a l'impression que l'histoire tente de s'adresser directement à des lecteurs encore plus jeunes, compte tenu du style toujours très fantasy et jamais trop sombre. À la fin de la lecture, le livre de Panini propose une série d’illustrations et d’études fascinantes qui rappellent des contenus très similaires dans les manuels de jeu, un autre élément qui atteste du bon soin éditorial d’un produit conçu pour un public transversal puisque Baldur's Gate était aussi autrefois une grande série de jeux vidéo.

VERDICT

-

Dungeons & Dragons : Les légendes de Baldur's Gate laisse un sentiment très positif. Le comics reprend de nombreux éléments des jeux vidéos sans aucune tentative de les dissimuler. Ce facteur, associé à la bonne qualité de l'histoire et des dessins, rend cette itération de la saga D&D, créée il y a quarante-quatre ans, certainement digne de la marque qui fait la couverture.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés