Moonshine tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 18 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Brian Azzarello
Dessin : Eduardo Risso

1929. Prenant place en pleine Prohibition et au cœur des Appalaches, Moonshine raconte l'histoire de Lou Pirlo, un jeune torpedo envoyé de New York pour négocier un accord avec le meilleur producteur d'alcool de contre-bande de Virginie-Occidentale, Hiram Holt. Lou pense que cette mission sera une simple formalité, comment en effet serait-il difficile de mettre en place des expéditions d'alcool avec ce petit groupe de péquenauds arriérés ? Ce que Lou ne comprend pas, c'est que Holt est aussi rusé et impitoyable que n'importe quel patron du crime de Big Apple. Parce que non seulement Holt fera n'importe quoi pour protéger ses activités illicites d'alcool, mais aussi pour pour protéger un secret de famille bien plus sombre encore. Un secret sanglant et surnaturel qui ne doit jamais voir la lumière du jour... ou mieux encore, la lumière de la pleine lune ! Ce deuxième volume de Moonshine comporte les épisodes 7 à 12 de la série, l'arc dit "Misery Train". Le torpedo Lou Pirlo pensait que ses ennuis seraient peut-être finis quand lui et sa nouvelle petite amie, Dalia, sautèrent dans un wagon en direction de la Nouvelle-Orléans - aussi loin que possible pour s'éloigner des collines d'Appalache et des tueurs de la mafia de New York. Mais les ennuis ont l'habitude de se coller à Lou et depuis qu'il a été mordu par un loup-garou, le plus redoutable chasseur de monstres sur Terre ne recule devant rien pour abattre ce molosse.

Azzarello exploite la riche tradition de l'Amérique de l'époque de la prohibition des années 1930, avec l'atmosphère et la violence qui lui sont propres. L'histoire peut parfois prêter à confusion, car les campagnards se battent contre les gangsters et les loups-garous qui traquent les G-men. Mais au cœur de l'intrigue, il y a la lente descente aux enfers d'un jeune tueur à gages de la mafia new-yorkaise qui est complètement hors de son élément et qui ne sait pas ce qui lui arrive. Le scénario est sombre, comme on pouvait s'y attendre, et Lou est plutôt un personnage nuancé et conflictuel, il n'est ni bon ni mauvais, ni répréhensible ni pardonnable. La combinaison des genres est un exercice d'équilibre difficile, mais l'écriture générale de ce deuxième tome de Moonshine est un exemple exceptionnel d'association des genres de crime et d'horreur. Il y a ici une véritable maîtrise du dessin dans chacun des plans. Les perspectives sont bien pensées, créatives et efficaces pour créer un sentiment d'angoisse et de désespoir. Parce que l'histoire prend tellement de tournures inattendues, les lecteurs auraient pu être très perdus. Mais cela n'arrive jamais dans Moonshine. Misery Train poursuit de manière extrêmement poétique les histoires multiples déjà établies dans la série. Chaque partie est dessinée et écrite de différentes manières. Ce livre deux ne semblait pas particulièrement apaisant, mais l'histoire se termine sur un nouveau départ.

VERDICT

-

Avec Moonshine, Azzarello et Risso ont créé un environnement attrayant qui ressemble à un film policier traditionnel … qui contient un ou deux loups-garous. Une grande action, un grand dessin et une excellente écriture continuent de prouver qu'il s'agit d'un rival digne de beaucoup d'autres comics de super-héros.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés