Dragon Ball Super tome 6
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Février 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Akira Toriyama   
Dessin : Toyotarô

Dragon Ball Super (Dragon Ball Chou) est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Shueisha. L'intrigue prend place après la saga d'origine, et donc la victoire de Goku contre Majin Boo. Il ne s'agit pas toutefois d'une suite directe, puisque le scénario d'Akira Toriyama tient compte des événements passés dans les films d'animation "Battle of Gods" (le combat contre Beerus) et "La Résurrection de F" (le retour de Freezer), tous deux disponibles en anime comics chez Glénat Manga. Bref, une nouvelle menace arrive sur Terre, les ennemis de l'univers 6, des Dieux provenant d'un univers parallèle à celui où évoluent les héros. Le Dieu de la destruction vient de se réveiller d'un sommeil de 39 ans avec l'intention d'affronter le Super Saïyen Divin, le guerrier légendaire dont parle une ancienne prophétie exprimée par le Poisson Oracle. Mais personne ne dispose de ce pouvoir, Goku n'ayant jamais dépassé la transformation Super Saiyan 3. Quoiqu'il en soit, les Dieux de la destruction, car il y en a en réalité un dans chaque univers, ont décidé de s'affronter dans un grand tournoi. Pour ce faire, ils entendent faire combattre les meilleurs guerriers de chaque univers. C'est ainsi que le monde 7 (celui où se déroule Dragon Ball) va devoir lutter contre le monde 6. L'occasion de découvrir de nouveaux adversaires, notamment un homme nommé Frost rassemblant beaucoup à Freezer mais affichant un caractère à son opposé, un Saiyan particulièrement énervé ou encore un Winnie L'Ourson sous stéroïdes.

Dans le cinquième volume de Dragon Ball Super, les héros sont sortis d'une situation désespérée et profitent à présent d'un repos bien mérité. Dans le sixième tankobon, le calme est perturbé lorsque le début imminent d'un tournoi d'arts martiaux est annoncé avec une règle claire et écrasante : différents univers participent mais seul le gagnant sera épargné ! En effet, le(s) roi(s) du multivers constate(nt) que la plupart des combattants ne sont pas à la hauteur des attentes, et à la suite d'une suggestion fortuite de Goku, un grande compétition est mise sur pieds. Les dix meilleurs guerriers de chacun des univers choisis vont s'affronter dans une battle royale massive. Les perdants seront effacés de leur existence pendant que les gagnants survivront et se verront offrir un jeu complet de Super Dragon Balls. Les Dieux des différents univers disposent de 48 heures pour recruter leurs équipes. Kaioshin (Supreme Kai) et Beerus, les Dieux respectifs de la création et de la destruction pour l'Univers 7 (où se déroulent la plupart des séries), demandent ensuite à Goku de réunir une équipe pour s'affronter dans le tournoi. Cependant, il ne peut en aucun cas révéler ce qui va arriver à l'univers en cas d'échec. Le volume débute sur un flashback lors de la bataille de Cell, avant que Goku parte cherche son premier élu : C-17. Après que la nouvelle se soit répandue, les préparatifs sont en cours et nous sommes confrontés à des chapitres de transition capables de susciter l'intérêt, à commencer par la conception imaginative des nombreux personnages introduits, des Dieux de la destruction aux guerriers dispersés dans la galaxie. S'ils sont traditionnellement hybrides (humains /animaux), Toyotaro est soucieux du détail et fascine particulièrement pour deux divinités, car leur apparence rend hommage au Joker et à Harley Quinn. Si Goku continue d'offrir à l’artiste la possibilité de s'engager dans une expression polyvalente, c'est le développement du personnage qui étonne car il semble régresser intellectuellement avec les progrès de l'histoire. Sa candeur, parfois irritante, tranche avec ce deus ex machina qui rompt en une seconde les plans les mieux batis d'un complot ourdi dans l'ombre.

 

VERDICT

-

Un sixième tome de Dragon Ball Super qui marque les préparations du tournoi organisé par Zen-O. Goku se lance dans la sélection des dix champions qui se battront pour sauver l'univers 7. L'humour propre à la série d'Akira Toriyama est bien présent, les affrontements ne manquent pas, et le dessin s'avère surprenant de qualité. Un manga dynamique, qui ne sera pas réservé aux seuls nostalgiques.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés