OlliOlli : Switch Stance
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 14 Février 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

OlliOlli compile ses deux épisodes sur Nintendo Switch. L'occasion de faire découvrir les jeux à un autre public.

Une compilation réussie.

Créé par roll7, OlliOlli est un jeu de sport ressemblant quelque peu à  Trials Evolution sauf que le motocross a ici laissé sa place au skateboard. Ce titre reprend en effet un gameplay 2D, des parcours jonchés d'obstacles, où vous devrez utiliser au mieux les capacités de votre skate pour vous en sortir en un seul morceau et surtout terminer indemne les niveaux (cinquante au total). Un objectif parfois difficile, car une mauvaise réception ou un saut raté, risque de fortement compromettre vos chances de succès. Heureusement, les développeurs ont intégré plusieurs niveaux de difficulté, ce qui ne sera pas du luxe pour progresser dans les cinq environnements qui proposent OlliOlli (urbain, port, base, Neon City, décharge). A l'instar de certains jeux d'arcade, pour compléter un tableau, on a souvent besoin de plusieurs essais ! Pour voir son nom trôner au tableau des classements en ligne, il faudra sérieusement s'entraîner. La progression générale est plutôt bien orchestrée car chaque level vous demandera de remplir cinq challenges et la réussite de ceux-ci vous permettra de passer au niveau suivant. OlliOlli requiert également de réaliser des figures acrobatiques (tricks, grinds, etc) afin de faire monter rapidement son score. Il y a 120 possibilités de mouvements au total, et tous sont détaillés dans le jeu, avec une animation à la clé, ainsi que la manipulation à effectuer.

OlliOlli 2 : Welcome to Olliwood reprend le même principe et vous propulse dans cinq nouveaux univers (ville, temple Aztèque, Far West, parc d'attractions en flamme, ville robot). Un tutoriel est présent (le skatepark) pour mieux vous familiariser avec les nouveautés de gameplay. Étant donné la sortie du titre tardive en version boite, des nouveautés sont également en programme, à savoir cinq mondes supplémentaires, 50 stages additionnels, 250 challenges inédits et un mode FreeSkate pour s'entraîner aux figures. Le deuxième volet introduit également deux nouveaux mécanismes intéressants, les switch/revert tout d'abord, mais aussi les manuals qui permettent de terminer un niveau en un seul et unique combo (ce qui démultiplie forcément le score), ainsi que des Grinds quotidiens, où vous disposez de 24 heures pour vous entraîner et défier le monde entier.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, OlliOlli : Switch Stance propose des environnements assez variés, et un large choix de décors. La patte graphique est assez originale et l'animation ne rencontre aucun ralentissement. Le deuxième opus s'avère plus abouti d'un point de vue graphique (il suffit de regarder la modélisation du personnage pour s'en convaincre). L'animation ne rencontre aucun ralentissement et la jouabilité est assez simple à prendre en main, bien qu'utilisant quasiment tous les boutons de la manette. Nonobstant, de bons réflexes sont demandés, car il faudra souvent effectuer des combinaisons en pressant plusieurs touches simultanément. Cependant, la nature portable d'OlliOlli (la série est née sur PS Vita rappelons-le) en fait un compagnon de choix sur Switch, surtout qu'en mode nomade, vous avez l'ensemble des boutons à la portée de la main juste à côté de l'écran, ce qui permet d'être un peu plus réactif lors de situations délicates. Ce que l'on retiendra surtout, c'est le côté addictif du jeu, avec un concept très plaisant, et une ambiance très dynamique, mais aussi un challenge assez corsé (pour accéder au RAD mode, il faudra s'accrocher).

Côté son, les musiques techno sont plutôt sympathiques, mais on retrouve très peu de thèmes différents (une petite dizaine au total). Les bruitages demeurent très classiques pour leurs parts. A noter également la présence du mode Combo Rush, un multijoueurs à quatre en écran splitté qui avait été introduit via une mise à jour sur PS4. Finalement, le seul problème de cette mouture Switch est qu'il est impossible de changer d'épisode sans abandonner OlliOlli : Switch Stance et de relancer une partie. Il n'y a pas d'éléments dans le menu principal qui permettrait de repartir en arrière en pressant B, de changer d'épisode à la volée, ni même de manipulation pour faire un "reset" vers l'écran titre. Un point qu'on espérera voir corriger dans une future mise à jour.

     

VERDICT

-

OlliOlli : Switch Stance comporte deux jeux mélangeant la course et la plateforme pour le moins nerveux. Le deuxième opus reprend les très bonnes bases de son prédécesseur et nous livre une finition plus poussée, des commandes encore plus riches et une direction artistique en progression. Cette série Roll7 est indéniablement une bonne pioche, et ce contenu solide à prix réduit (9,99€) compense cette arrivée tardive sur Nintendo Switch.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés