La Balade de Yaya tome 1 : La fugue
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 25 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jean-Marie Omont, Charlotte Girard et Patrick Marty
Dessin : Golo Zhao

Quai de Shanghai, novembre 1937. Alors que les Japonais s'apprêtent à envahir la Chine, la famille de Yaya est prête à fuir pour Hong-Kong avant que la guerre n'éclate. Des milliers de chinois et d'occidentaux vont s'exiler. Le matin du départ, la petite fille, accompagnée de son fidèle oiseau Pipo, décide de fuguer pour se rendre à un concours de piano qu'elle répète depuis de longues semaines. Elle se retrouve alors prise au piège dans le chaos urbain, Shanghai étant visé par des bombardements aériens. De son côté, Tuduo est un jeune garçon orphelin qui a grandi dans la rue, obligé de voler pour survivre avec son groupe d'enfants dirigé par le méchant Zhu. Tout semble séparer les deux enfants (Yaya est la fille d'un riche commerçant chinois) et pourtant ils vont être amenés à se rencontrer dans des circonstances dramatiques.

Initialement paru en janvier 2011, ce premier tome de La Balade de Yaya est à présent réédité dans un nouveau format, celui des bandes dessinées franco-belges. On retrouve ainsi deux anciennes planches de l'ancienne édition (au format à l'italienne) sur une seule page de la nouvelle, de quoi proposer un récit de 48 pages. Le scénario s'avère d'une grande fluidité et alterne les points de vue dans l'essentiel de ce volume (tantôt Yaya et sa famille, tantôt Tuduo et les siens) car les deux enfants ne sont amenés à se croiser que dans les dernières pages. La série va se focaliser sur l'amitié naissante entre deux enfants que tout oppose, la guerre étant finalement assez peu visible à ce stade de l'intrigue. Les dessins sont quant à eux un véritable régal, affichant un réel soucis du détail et un trait des arrondis particulièrement charmant (Yaya en tête). Comme à l'accoutumée, Golo Zhao transmet bien les émotions, avec un trait poétique et coloré. Les couleurs justement évoluent selon le milieu social traversé (très vif chez Yaya, grisâtre avec Tuduo, mixé lorsque les deux enfants se réunissent).

VERDICT

-

Ce premier tome de La Balade de Yaya met habilement en scène l'univers de la série. Ce voyage dans la Chine occupée constitue une œuvre belle et intelligente, porté par un dessin très élaboré et une intrigue pertinente. Une odyssée qui réjouira petits et grands, à présent réédité dans un classique format BD.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés