Loan Knight tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Novembre 2018
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario et dessin : Akihito Yoshitomi

Loan Knight est une série en trois tomes initialement édités entre 1991 et 1993 aux éditions Kadokawa Shoten. Une réédition en cinq volumes deluxe a vu le jour en 2011 au Japon et c'est cette version qui arrive à présent en France. Il s'agit de la première série "longue" d'Akihito Yoshitomi, connu sous nos latitudes pour Ray et Eat-Man. Dans un univers heroic fantasy, Maito est littéralement un chevalier à louer. Il est prêt à accepter toutes les missions qui se présentent tant qu'il sera payé, tant il croule sous le poids des dettes. Ce premier volume de Loan Knight est constitué de petites missions qui généralement ne dépassent pas un chapitre. L'occasion de varier les tâches et de présenter rapidement les différentes forces en présence. Il y a d'abord Rick, un allié pas vraiment fiable (et surtout attiré par l'appât du gain), Shia l'enfant-dragon, Illica le garçon-dragon, Bon la mascotte ou encore Might évidemment. Cette saga manga s'avère très classique et rappelle quelque peu les Dragon Quest d'antan, mais avec une tournure moins épique tant le héros n'est pas vraiment bien armé pour faire face aux menaces du monde ...

Dans ce deuxième tome,  Might continue de parcourir le monde en compagnie de la petite Shia. La structure linéaire du récit demeure inchangée, avec un ensemble de rencontres divertissantes et des missions généralement clôturées en moins d'un chapitre. A l'image d'un RPG, Might accueille fréquemment de nouveaux compagnons de route, enfin compagnonnes devrait-on dire. Dans ce tome, on pourra citer la scientifique Ethel ou l'excentrique Ululun. Might est clairement bien entourée, mais le fan service demeure pour le moment absent de la série malgré une apparence des jeunes femmes très agréable.  La trame générale gagne légèrement en épaisseur, notamment grâce à l'épée du héros, Daghul, convoitée par une princesse qui semble en savoir long sur cette arme légendaire. Le dessin est très vieille école et trahit son âge d'origine, nous sommes clairement dans un ouvrage des années 1990 tant par la forme que par le fond. Néanmoins, cette édition française se base sur le matériel de l’édition Deluxe, pour laquelle l’auteur a retravaillé ses planches. Une fois n'est pas coutume, le volume comporte quelques pages bonus de croquis préparatoires et esquisses. Il faudra patienter quelques mois pour découvrir la suite de Loan Knight en France, les trois derniers tomes devraient arriver courant mars 2019.

VERDICT

-

Un deuxième tome de Loan Knight présentant une aventure agréable, fluide, nostalgique, et typique des mangas shonen des années 1990. Un voyage dans le passé qui sait divertir, alors que la trame gagne peu à peu en substance.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés