Cousin Joseph
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Jules Feiffer

Cousin Joseph est le deuxième volet de la trilogie de Jules Feiffer. L'intrigue se situe en 1931, douze ans avant Kill My Mother. Ceux qui ont lu ce premier épisode connaissent déjà le destin de Hannigan. L'histoire aux multiples facettes, qui tourne autour du détective Sam Hannigan et de son rôle dans l'apaisement des conflits syndicaux dans une conserverie de l'époque de la prohibition en Californie du Sud, est tout aussi diversifiée et passionnante. L'élément de loin le plus fascinant est le cousin Joseph, un agent de changement énigmatique qui utilise le "dur à cuire" Hannigan pour dissuader les cinéastes d'Hollywood de produire des films aux thèmes ou messages ouvertement libéraux. Feiffer est moins intéressé à divulguer des secrets que de peindre un portrait fiévreux d'une période où les valeurs américaines étaient un bien précieux, où la paranoïa était à son comble et où Hollywood a représenté un petit soulagement pendant la Grande Dépression. Hannigan suit les ordres de Cousin Joseph non pas pour l'argent, mais pour l'amour de son pays, son antisémitisme est exploité au nom d'un programme auquel il pourrait autrement s'opposer. Bientôt Sam se retrouve des deux côtés de la loi, ce n'est plus tenable ...

Le style de Feiffer est aussi décousu ici que dans ses caricatures, c'est aussi l'œuvre d'un vétéran qui a découvert un nouvel angle d'approche de son métier et qui canalise souvent l'énergie et l'ingéniosité d'un jeune talent. La force de Feiffer en tant que graphiste réside dans la création d'une gamme de personnages fascinants, du partenaire de Sam, Neil Hammond, qui prévoit de prendre sa retraite et devenir détective privé, à Valerie Knox, la fille du propriétaire de l'usine locale qui a un intérêt pathologique pour les jeunes hommes. Feiffer a cité Will Eisner comme influence sur la trilogie. Bien que de nombreux autres créateurs puissent faire la même affirmation, l'influence est ici un peu plus directe ; Feiffer a travaillé pour Eisner pendant près d'une décennie, fournissant des bulles de dialogue pour le créateur légendaire et agissant finalement comme un nègre sur "The Spirit". Il n'est donc pas surprenant que Cousin Joseph ait établi des comparaisons avec l'œuvre d'Eisner, et sa description de la désillusion des années 30, de l'identité ethnique et de l'affection amère pour une Amérique d'avant la Deuxième Guerre mondiale lui donne parfois l'impression d'être le successeur spirituel de l'importante trilogie "A Contract with God", même si la thématique abordée est différente.

VERDICT

-

Cousin Joseph est aussi réussi que son prédécesseur. Cet ouvrage présente un récit dense et habilement troussé, illustré de main de maître. Ce deuxième tome, d'une série complexe d'études de personnages, prend place avant Kill My Mother et permet de découvrir qui a assassiné Sam Hannigan.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés