Atrail tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Goro Taniguchi
Dessin : Akihiko Higuchi

Atrail (Atrail - Nisekawiteki Nichijou to Senmitsu Element) est une série en six tomes initialement publiée au Japon aux éditions Kadokawa Shoten. Iori Shijima est un lycéen ordinaire doté d'une vie très banale. Il a de nombreux amis sur qui compter, une belle et gentille mère, sans compter sa jolie amie d'enfance Minato. De plus, ses notes sont bonnes et il a l'avenir entre ses mains. Cependant, un jour, un "être transcendant" appelé Atrail apparait sur Terre et la vie quotidien de Iori s'effondre au fur et à mesure qu'il découvre les secrets d'un autre monde et le sens de sa propre existence. L'intrigue de Goro Taniguchi (Code Geass) tourne autour d'un adolescent dont la vie était réglée comme du papier à musique. Mais aujourd'hui tout est différent. Iori, sans méfiance, est placé dans un scénario complètement étrange pour lui. Les citadins réagissent de manière organisée, comme s'ils étaient au courant des événements qui vont suivre. Du ciel de la ville descendent des vaisseaux spatiaux qui exigent qu'on leur livre l'étudiant. Suivi par les citadins et ses propres camarades de classe, Iori s'enfuit par réflexe. Son chemin croise celui d'une mystérieuse fille, Faï, qui se présente comme son garde du corps. Mais ce n'est pas tout, un jeune homme en tenue militaire prétend être le petit frère d'Iori et lui demande de l'accompagner. Mais Iori n'a pas de frères et sœurs et vit seul avec sa mère. Comme si cela ne suffisait pas, un grand cube noir apparaît dans le ciel. Dans le même temps, Iori souffre de terribles maux de tête, qui se produisent simultanément avec l'apparition d'une existence transcendante dans le ciel ayant la forme d'un cube. Cet objet s'appelle Atrail et semble cacher des secrets. Il a détruit près d'un tiers de la masse de la Terre il y a longtemps mais Iori n'en sait rien. Cependant, contrairement aux humains normaux, Iori semble être capable d'établir un type de contact avec l'être. Cette caractéristique suscite l'intérêt de plusieurs organisations rivales. Ils veulent travailler avec l'élève, mais lui veut juste revenir à sa vie quotidienne.

Dans ce deuxième tome, l'être transcendant Atrail est toujours présent sur Terre. Iori est maintenant au centre de toute l'attention du quartier. La population locale est initiée au scénario, mais Iori ne se développe que lentement. Au lieu de cela, ses camarades de classe le confrontent avec insistance ou l'évitent complètement. Il se sent privé de sa tranquillité d'esprit. La capacité de communiquer avec le cube Atrail est toujours contestée. Tant les partisans du soi-disant régime que les membres de l'organisation Innovation se disputent cette capacité. Cependant, Aori doit d'abord comprendre l'étendue de ses capacités et reconnaître le potentiel considérable de ses compétences. Au fur et à mesure qu'un rapport de force se dessine, de nouveaux dangers menacent le monde. Iori peut-il résister à cela aussi ? Et comment va-t-il gérer la grande puissance d'Atrail ? Ces questions devraient recevoir une réponse dans les volumes suivants. Le manga est toujours soumis à certaines pressions pour le développement, mais la suite a maintenant prouvé que l’histoire justifie sa portée de six volumes. La qualité des dessins d'Akihiko Higuchi est à nouveau indéniable. Ainsi, différents raffinements artistiques s'harmonisent et soutiennent de manière optimale l'intrigue. Cette histoire complexe est plus accessible grâce aux dessins clairs. La conception des personnages relativement mignonne se mêle étonnamment bien avec le design minutieusement élaboré de l'arrière-plan. Les illustrations isolées constituent un autre point fort, elles s’étendent sur une double page complète. De plus, Iori fonctionne comme la figure centrale du manga. C'est ce que montre aussi la perspective narrative. Le lecteur ne reçoit aucune information que le protagoniste ne connaît pas lui-même. Ce n'est que dans le dernier chapitre que nous abordons le passé. Il révèle quelques informations sur la mort du père d'Iori, ou du moins de la personne qu'il connaissait jusqu'à présent en tant que paternel. En même temps, la lien avec un autre personnage est expliqué. En outre, un joyeux chapitre bonus illumine la vie quotidienne de Kozué. Le deuxième volume contenait également quelques scènes plus explicites qu'au début de la série.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, ce deuxième tome d'Atrail s'avère plus soutenu que son prédécesseur et explique quelques éléments du passé de Iori. Les amateurs d'histoires de science fiction ou les grands fans de Code Geass devraient jeter un coup d'œil à ce manga.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés