Shonan Seven tome 11
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Février 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Tohru Fujisawa
Dessin : Shinsuke Takahashi

Shonan Seven est un spin off de la célèbre série GTO, toujours en cours de publication actuellement (quinze tomes à ce jour) au Japon et initialement publié aux éditions Akita Shoten. Déterminé à conquérir le titre d'homme le plus fort de la région de Shônan, Ikki Kurokami décide d'aller étudier au lycée Tsujidô, un établissement réputé pour abriter de terribles racailles, notamment le légendaire duo Onibaku (formé par Eikichi Onizuka et Ryuji Danma). Ikki aspire à devenir membre des Shonan Seven, un groupe choisi pour représenter leur école dans un tournoi clandestin afin de déterminer quel lycée est le plus fort dans Shonan. Toutefois, afin de gagner une place dans le gratin, Ikki va devoir multiplier les combats. Il semble que cette année, il y ait beaucoup de concurrents potentiels à vouloir se bastonner dans le bahut le plus mal fréquenté du Japon. Peu à peu, les affaires de cœur entrent en jeu, et provoqueront bien des tracas à Ikki, qui lui ne pense qu'à se rapprocher de Madoka au grand dam de son amie d'enfance Yuuka. Après bien des efforts, Ikki parvient à devenir membres des sélectionnés de Tsujidô, mais obtenir une récompense de Madoka ne s'annonce pas une simple affaire. Il a pourtant obtenu un rendez-vous avec la jeune femme à Yokohama. Attention, le naturel revient rapidement au galop ...

Dans ce onzième épisode, les combats entre lycéens se poursuivent. Nous arrivons à la deuxième manche, cette face au lycée Shiranami, expert en capoeira. Cet art martial afro-brésilien utilise beaucoup les pieds car les mains des esclaves étaient enchaînées. Tout l'art de la capoeira est de savoir défendre en attaquant, d'esquiver avec malicia, de surprendre et feinter le partenaire ou de savoir communiquer avec lui, soit pour continuer un jogo ou pour le rompre. La tension est pourtant dédramatisée par l'irruption de Madoka, ayant pris des photos du leader du lycée adverse en train de lui voler ses sous-vêtements. Du fan service qui demeure très léger malgré tout, tout comme le réel niveau des élèves de Shiranami. Si dans un premier temps Tsujidô peine à suivre le rythme des mouvements, Ikki et ses camarades parviennent à trouver une façon de casser le jeu de leurs adversaires. Les affrontements ne dureront pas, mais c'est surtout ce qui se trame en coulisses qui interpellent. Les vaincus du Shonen Seven rejoignent les Blood Seven dirigés par le mystérieux BD. Rappelons que Shonan Seven reprend les fondamentaux de la série GTO, un même univers et une ambiance similaire, mais avec une toute nouvelle galerie de personnages, parfois assez excentriques. Le trait de Shinsuke Takahashi, connu en France pour Dual Masters Revolution (Delcourt) s'en sort avec les honneurs, assurant un dessin précis et des protagonistes stylisés. Le volume se termine par une histoire de pêche à la ligne entre Ikki et trois des chefs des lycées alentours. Tous les quatre veulent un baiser de Madoka, voilà qui promet une autre sorte de compétition.

VERDICT

-

Shonan Seven est un manga très divertissant. Un habile mélange de combat et d'humour, servi par un dessin dynamique et un scénario plus profond qu'on aurait pu le penser. Les fans de GTO seront également ravis de retrouver un même univers, même si l'ambiance a forcément beaucoup évolué. Dans ce volume onze, la bataille face au lycée Shiranami réserve quelques moments de doute pour Ikki et ses camarades. Cependant, l'affrontement tournera court dès lors que Ikki comprendra comme contourner les mouvements de capoeira. Les actions s'avèrent magnifiquement représentées.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés