Mushoku Tensei tome 9
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Rifujin Na Magonote      
Dessin : Fujikawa Yuka      
Character design : Shirotaka

Mushoku Tensei (Mushoku Tensei - Isekai Ittara Honki Dasu) est une série toujours en cours de publication au Japon, et qui a déjà connu dix tomes aux éditions Media Factory. L'ouvrage est adapté d'un roman qui a déjà connu vingt-et-un volumes papier et vingt-quatre tomes sur Internet. A 34 ans, un otaku anonyme devenu un NEET (c'est à dire ni étudiant, ni employé, ni stagiaire) passe ses journées devant la télévision ou l'ordinateur et ne quitte jamais son domicile. Pourtant, le voici à présent chassé de sa maison par sa famille, et plongé dans une impasse. Il se remémore que sa vie aurait pu être plus agréable s'il avait effectué de meilleures choix dans le passé. Voyant un camion se déplacer trop rapidement, il a juste le temps de prévenir un groupe de trois lycéens pour leur éviter l'accident. Mais en essayant de les sauver, l'otaku se fait renverser par le camion fou. Fin de l'histoire ? Non pas vraiment. Le lendemain, lorsqu'il ouvre les yeux, il se retrouve réincarné dans un monde d'épée et de sortilèges. Redevenu un enfant du nom de Rudeus Greyrat, l'ancien otaku a conservé tous ses souvenirs de sa vie d'avant. Il sait ainsi lire, compter et écrire, ce qui lui permet de rapidement maîtriser la magie, notamment celle de l'eau. Un compétence qui émerveille sa mère, qui pratique elle aussi la magie, beaucoup moins son père qui voudrait le former à l'épée. Dans Mushoku Tensei, nous suivons donc l'odyssée d'un ancien geek qui n'a pas envie de gâcher sa nouvelle vie. Très vite, il se retrouve ainsi l'élève d'une jeune démone, Roxy, qui va lui enseigner les rudiments de la magie. Rudy compte aussi la séduire, mais avec le corps d'un enfant de cinq ans et l'esprit d'un trentenaire, il se crée forcément des paradoxes. Car contrairement au sérieux d'un Détective Conan, lui rajeuni dans son propre univers, Rudy ne sait quasiment rien du monde qui l'entoure, ne s'aventurant jamais au-delà du jardin. Se sentant rapidement limité dans son village, Rudy veut désormais aller étudier dans une académie de magie. Dans cette histoire, Rudy grandit très rapidement, et il est âgé de 7 ans depuis le tome 2. Alors qu'il montre des capacités magiques redoutables, son père Paul décide de l'envoyer dans la ville-citadelle de Roa, la plus grande cité du royaume, chez son grand oncle, Sauros Boreas Greyrat. On le destine à devenir le tuteur de sa cousine Eris, et ce pendant cinq ans. En cas de succès, il disposera d'assez d'argent pour s'inscrire à l'Académie de magie avec son amie Sylphy ...

Dans ce neuvième volume, Rudeus va assister à une nouvelle réunion de famille. Après avoir retrouvé Paul (son père) et Norn (sa sœur) dont il avait été séparé à cause du cataclysme magique, c'est au tour de Lilia (son ancienne gouvernante) et de son autre petite sœur Aisha de se manifester. Les nouvelles ne sont pas bonnes car elles sont retenues par le septième prince du royaume de Shirone, Pax Shirone. Rudeus compte demander l'aide de Roxy pour les sauver, mais Aisha a réussi à s'enfuir du château grâce au soutien de plusieurs gardes. Lorsqu'elle rencontre Rudeus, elle ignore qu'il s'agit de son grand frère. Cette séquence n'apparaît pas vraiment dramatique tant la menace est vite stoppée. Nous en profiterons alors pour retrouver une tournure plus comique quand Rudeus essaye de souder sa famille. Le volume change rapidement de tonalité quand un nouvel ennemi se dresse sur la route de Rudeus, un certain Oersted qui a bien l'intention d'éliminer tous les disciples de Hitogomi (le dieu humain), qu'il considère comme des ennemis. Oersted est l'actuel représentant du dieu dragon, il est salué comme le plus fort, le plus cruel, et le plus fort du monde. Autant dire que Rudeus ne risque pas de faire de vieux os tant la différence de puissance s'avère marquante. Le dessin de Yuka Fujikawa, dont il s'agit de la première série en France, s'en sort avec les honneurs, tant dans le monde contemporain (vite abandonné) que dans l'univers magique.

VERDICT

-

Mushoku Tensei met en scène un otaku qui se réincarne sous les traits d'un jeune garçon dans un univers magique, tout en conservant les souvenirs de sa vie d'avant. A 34 ans difficile de raisonner comme un enfant, et cela va générer quelques quiproquos et autres situations cocasses. Ce neuvième volume marque le sauvetage de la deuxième famille de Rudeus avant l'irruption d'une terrible menace : Oersted.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés