Cold War
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 06 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Pawel Pawlikowski.

Cold War débute en 1949. Wiktor et sa collègue Irena sont à la recherche de chanteurs dans la campagne polonaise pour un spectacle qui doit parcourir le pays. Lors d'une audition, Wiktor rencontre la jeune Zula, une belle femme blonde qui est en période de probation après avoir agressé son père avec un couteau. Cette férocité dans son caractère semble attirer Wiktor. Il ne faut donc pas longtemps avant que les deux ne soient amants. Malgré cet amour, il y a aussi une certaine méfiance. Zula semble espionner Wiktor et a donc une position plus forte au sein de l'ensemble dans lequel elle chante. C'est une raison suffisante pour qu'il fasse la traversée vers l'Ouest lors d'une représentation à Berlin-Est. Malgré le fait qu'il ait demandé à Zula de le rejoindre, elle décide au dernier moment de ne pas y aller, de peur de devoir recommencer sa vie et de ne plus rien avoir. Wiktor finira par fuir vers Paris où il s'adonnera à la musique jazz. Quant à Zula, elle épousera un Italien, ce qui lui permet de fuir légalement la Pologne en guerre. Pawlikowski fait ensuite un bond dans le temps et Wiktor est pianiste dans un pub français. Quand il rencontre soudainement Zula, le feu de l'amour brûle à nouveau. Dès qu'elle repart vers l'Est, Wiktor décide de la suivre et de lui rendre visite en Yougoslavie.

Après l'oscarisé Ida, le réalisateur Pawel Pawlikowski a commencé à travailler sur le film qu'il voulait faire depuis plusieurs années. Il a fallu beaucoup de temps avant que le réalisateur polonais ne trouve un bon angle pour l'histoire qu'il a basée sur le mariage tumultueux et malheureux de ses parents. Le résultat est spécial et unique, et probablement l'une des plus belles histoires d'amour que nous ayons vues depuis des lustres. L'amour de Wiktor et de Zula est compliqué. Elle semble vouloir rester fidèle à l'Est, alors que Wiktor aspire à l'Ouest libre. Mais par-dessus tout, ils se languissent l'un de l'autre et reviennent donc toujours ensemble. La chose la plus douce-amère est que chaque fois qu'ils sont ensemble, cela ne semble pas très bien fonctionner en raison des différences avec leur passé. Les attentes beaucoup trop grandes que les deux ont l'un envers l'autre ne peuvent donc pas être satisfaites. Cela fait de Cold War un film poignant à regarder. Grâce à la bande son qui s'accorde parfaitement avec les images et aux images particulièrement belles du directeur de la photographie ?ukasz ?al, dont le travail a finalement été converti en noir et blanc, l'amour impossible reste supportable. La seule chose qui puisse être critiquée dans Cold War, c'est qu'il y a eu des bons dans le temps. On ne sait jamais exactement quand le film aura lieu et combien de temps s'est écoulé entre les séquences. La connaissance de la guerre froide et de l'évolution des relations entre l'Est communiste et l'Ouest capitaliste peut y contribuer. Mais même si vous n'êtes pas si familier avec cela, c'est une très belle histoire qui tourne également autour de la déception et de l'incertitude et comment continuer à lutter avec eux.

VERDICT

-

Cold War est une très beau film qui raconte l'histoire extravagante d'un amour impossible sur une quinzaine d'années, à partir de l'après-guerre. Nous en découvrons les multiples péripéties, en noir et blanc, superbement illustrées et captées.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés