Magi tome 31
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 14 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Shinobu Ohtaka

Nous plongeant au cœur des 1001 nuits, Magi met en scène un personnage d'Aladin bien loin des contes d'autrefois, dans une série qui a connu trente-sept tomes au Japon aux éditions Shogakukan. On ignore d'ailleurs tout de son passé, si ce n'est qu'il a un jour rencontré un génie et qu'il ne lui a demandé qu'une seule chose, devenir son ami. Depuis, Hugo, est enfermé dans sa flûte, mais suite à un problème, il ne parvient plus en sortir sa tête. Après le terrifiant passage à Magnostadt, la terre de magie où Aladin a poursuivi son apprentissage de Magi mais également découvert la vérité sur les pouvoirs des magiciens, Aladin, Ali Baba et Morgiane ont repris la route tous ensemble. Cela sera l'occasion de raconter l'histoire d'Alma Torran, le monde d'origine d'Aladin, un univers où plusieurs espèces indépendantes et intelligentes cohabitaient au sein d'une société prospère. Mais au fil des siècles, la lutte pour la suprématie du monde a débuté, et les espèces les plus fortes ont commencé à détruire les espèces les plus faibles, celles-ci devenant une source de nourriture pour les dominants. Et qui était le maillon faible de la chaîne ? Les humains. Afin de tenter de restaurer la paix, Ill Ilah, le créateur d'Alma Torran, est intervenu pour sauver le monde de la destruction. Il décida finalement de sauver l'humanité de l'extinction en donnant aux 500 humains survivants la puissance de la magie, et 72 bâtons divins pour gouverner et unir le monde. De quoi stopper les guerres pendant un temps, et découvrir les origines du monde d'aujourd'hui. Depuis le tome 31, Ali Baba est enfin revenu dans son monde après trois ans à errer aux portes de l'Univers. Désireux d'aider son amie Kôgyoku à sauver le royaume de Kô, il entreprend un voyage autour du monde pour tisser son réseaux de transport, ce qui ne sied guerre à Sindbad, devenu président de la coalition internationale ...

Ce volume trente-deux poursuit la mission que s'est donnée Ali Baba. Il débarque dans de nombreux pays afin de montrer l'utilité de leur nouvelle technologie de cercles de transfert. L'escale au sein de l'Empire de Rehm sera l'occasion de retrouver Titos et Mû, mais une menace rôde dans l'ombre, son ancien ami et mentor Sindbad qui ne veut pas laisser de concurrents s'installer et dominer le commerce mondiale. Rehm a d'ailleurs refusé de faire partir de la coalition internationale et est le seul état qui pèse face à celle-ci. A Parthébia, la situation est plus contrastée, le souverain est peu charismatique et facilement malléable. La confrontation entre Ali Baba et Sindbad ne sera que verbale pour le moment, grâce à l'usage des technologies apportées dans ce nouveau monde. Sindbad s'évertue à vouloir faire régner la paix, mais la méthode employée est contestable, surtout qu'il semble être lui aussi un pion sur l'échiquier. La Hakuei qui est à ses côtés entretient le doute. Pendant ce temps, Aladin, Morgiane, Judal et Hakuryû préparent enfin leur retour. Ils ont beaucoup changé physiquement (la couverture est là pour le rappeler) et se terrent actuellement dans la grande gorge. L'auteure nous présente alors un flashblack pour expliquer les dernières zones floues de l'histoire pendant l'absence d'Ali Baba. Le dessin est quant à lui toujours aussi soigné, et ce changement d'époque se ressent dans les décors beaucoup plus profonds qu'auparavant.

VERDICT

-

Magi nous transporte dans un univers mêlant humour et action. Ce volume met clairement face à face Sindbad et Ali Baba, deux personnages autrefois amis et qui ont aujourd'hui une vision du monde totalement opposées. Le retour d'Aladin, dont le soutien à Ali Baba ne fera pas de mystère, permet de mettre en place les cartes maîtresses qui font pleinement entrer dans le dernier arc de la série.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés