Tales of Wedding Rings tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 17 Novembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Maybe

Tales of Wedding Rings (Kekkon Yubiwa Monogatari) est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu sept tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Depuis des années, Sato est amoureux de son amie d'enfance et voisine, Hime, qui est apparue elle et son grand-père littéralement de nulle part il y a une dizaine d'années. L'anniversaire de leur première rencontre approche à grands pas, et Sato veut enfin lui révéler ses sentiments. Mais rien de ne se déroule comme prévu : Hime le prévient qu'elle va partir dans son monde pour ensuite se marier. Sato ne veut pas la perdre et pénètre dans une sorte de passage interdimensionnel avant qu'il ne se referme. Il débarque alors dans un monde médiéval, où les forces maléfiques entendent détruire le royaume. Un monstre surgi de nulle part, et menace Hime. Sato n'hésite pas un instant et se lance à son assaut, après que Hime lui est passé la bague au doigt. L'anneau en question contient une force magique qui lui permettra de repousser ses assaillants. Du moins pour un temps. Tales of Wedding Rings nous permet de suivre l'histoire d'un couple naissant érigé en roi et reine d'un royaume médiéval fantastique. Mais pour sauver le monde, Sato devra devenir plus puissant et obtenir quatre autres anneaux, c'est à dire épouser quatre autres femmes. Une situation que ne semble pas effrayer Hime, mais bien vite les sentiments s'en mêlent et risquent de provoquer un incident tôt ou tard. Qui plus est, si Hime dispose d'un aspect physique très humain, ce n'est pas forcément le cas des autres souveraines ...

Accompagné de ses trois épouses, Satô se rend à présent au pays de l'eau pour y trouver la quatrième. Une fois sur place, le groupe profite des magnifiques plages exotiques avant d’être surpris par d'autres invités : Les soldats de l’Empire. Que font-ils là ? Créer des problèmes voire empêcher leur mission ? Bien sur, la princesse aux Anneaux d'eau ne l'entend pas ainsi et se précipite sur Satô pour l'embrasser et devenir sa femme. Saphir veut se marier rapidement, car un complot se prépare au sein du royaume. Satô est effectivement habitué au fait que les princesses veulent être conquises avant de devenir ses femmes - mais cette fois, c'est un peu différent, car la fille du roi de l'eau n'est pas seulement effrontée, elle fait aussi quelques choses limpides. La connexion entre les protagonistes ne semble pas romantique, mais plutôt fonctionnelle, son cœur étant déjà perdu pour quelqu'un d'autre. Cela n'ennuie pas non plus Satô - il l'admire davantage pour son courage de rester seul face à son père, qui est dominé par un pouvoir obscur. Encore une fois, Satô doit prouver qu'il est digne des anneaux et lutter avec une grande habileté contre ses ennemis. En fait, la nature de la menace posée par les Empires est en train de se cristalliser et sera finalement leur adversaire. Mais jusque-là, les auteurs offrent le mélange habituel d'aventures, de fantaisie, d'humour et un très léger érotisme, qui reste plutôt mignon et inoffensif. Sinon, l'amour reste un facteur important. Le dessin de Maybe (Dusk Maiden of Amensia) s'avère toujours aussi réussi pour sa part et le schéma scénaristique est bouleversée par le caractère singulier de la princesse qui a décidé de prendre les choses en mains.

VERDICT

-

Un quatrième tome de Tales of Wedding Rings qui se déroule au pays de l'eau. Cette fois, Saitô n'aura pas besoin de se fatiguer pour se marier avec la princesse, Saphir étant pressé de devenir sa femme afin qu'il l'aide à sauver son royaume. Un manga d'héroïc fantasy bien conçu, avec beaucoup d'humour, un peu de fan service, et un dessin toujours aussi réussi signé Maybe.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés