Red Eyes Sword Zero : Akame ga Kill ! tome 9
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 10 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Takahiro    
Manga : Kei Toru

Red Eyes Sword : Akame ga Kill ! Zero (Akame ga Kiru ! Zero au Japon) est un shonen récemment conclu en dix tomes aux éditions Square Enix. Comme son nom le suggère, ce spin off se déroule quelques années avant les événements décrits dans la série Red Eyes Sword, également publiée en France aux éditions Kurokawa. L'action est centrée sur le personnage d'Akame, une petite fille achetée par l'Empire et ayant subi un terrible lavage de cerveau. Formée pour devenir une tueuse, Akame pensait tuer pour rendre les gens heureux. Il n'en sera rien. L'histoire effectue plusieurs ellipses temporels, un chapitre prenant place dans le passé, un autre dans le présent, etc, ce qui demande de bien connaître la série mère avant de se lancer dans cette lecture. Dans cet arc, Akame et ses compagnons de route décident d'assécher les sources de revenus des rebelles (à savoir le trafic de sel et de thé) en se rendant à la cité des eaux de Suin où ils intègrent une célèbre maison de commerce.

Enfin, après tant de volumes, la saga commence à montrer Akame quittant l'Empire. Cela a été long à venir, même si ce n'est pas aussi gratifiant qu'il devrait l'être. En effet, Akame s'avère tellement proche de ses alliés qu'il est difficile de croire qu'elle les quitterait. Akame a été malheureuse par moments avec ses missions (et elle l'est toujours), mais elle aime aussi sa sœur et leurs amis. Ainsi, lorsqu'elle perd un autre de ses camarades dans ce volume, il semblerait que sa détermination à faire tomber l'Armée révolutionnaire ne ferait que se renforcer. Cependant, la mort des enfants avec lesquels elle s'est entraînée l'affecte davantage, et c'est à ce stade que nous la voyons enfin rencontrer Najenda. La bonne nouvelle est que la désertion d'Akame n'est pas aussi soudaine qu'on ne le pensait dans la série Red Eyes Sword. C'est après une dure bataille avec un certain type avec une coiffure pompadour qu'elle s'est vu offerte une place dans leur équipe. Akame ne refuse pas ou n'accepte pas officiellement l'offre, mais elle se met immédiatement en tête de convaincre Kurame et sa compagnie de quitter également l'équipe. Elle révèle la vérité sur le médicament à sa sœur, mais Kurame est déterminée à rester. Peut-être que le prochain volume ira plus loin dans les pensées d'Akame, mais nous aimerions la voir lutter avec l'idée d'avoir peut-être un jour à tourner sa lame sur ses amis - ou même les envoyer à la mort en n'ayant plus ses compétences à leurs côtés.

Dans le post-scriptum de Takahiro, il écrit : "L'histoire commence vraiment à bouger après ce point, donc les chapitres avancent plus vite aussi". C'est tellement vrai. Avant cela, le manga est juste davantage de batailles et de récupération des combats. Puis le rythme du manga s'accélère, et même si la décision d'Akame de combattre l'Empire n'est pas instantanée, elle reste plus rapide qu'on ne l'aurait souhaité. Cependant, Zero s'est soudainement rendu compte qu'il était temps de terminer la série, et la décision d'Akame ressemble plus à une nouvelle offre d'emploi qu'à un soldat (assassin) qui se rebelle. Le bon côté des choses, c'est de revoir Night Raid. Après tout, ils réussissent à obtenir l'aide de l'un des guerriers les plus forts de l'Empire pour leur cause. Mais le fait de regarder en arrière en sachant ce que le destin leur réserve rend leurs tentatives de courtiser Akame plus puissantes. Comme à l'accoutumée, le récit s'avère assez sanguinolent, fait inhabituel pour un manga classé shonen d'action, et les rebondissements seront nombreux. Peu à peu, les événements décrits dans Red Eyes Sword Zero nous conduisent vers la série mère. Sur le plan des dessins, le rendu est globalement efficace, avec un grand dynamisme des scènes, mais quelques approximations demeurent parfois au niveau des personnages. Il faut d'ailleurs noter qu'il ne s'agit pas du même dessinateur que dans la série principale, même si le trait demeure très proche. On signalera toujours un peu de fan service mais beaucoup moins que le précédent opus.

VERDICT

-

Red Eyes Sword Zero est un shonen qui nous permet de replonger dans la jeunesse du personnage d'Akame. Peu à peu, la jeune femme voit ses certitudes s'ébranler et développer de plus en plus de doute au sujet de l'Empire. Ce nouveau tome illustre la rencontre entre Akame et Najenda, qui a changé la vie de l'héroïne. C'est ce qu'on attendait depuis longtemps. La violence est assez présente, et ne conviendra pas à tous les publics, mais l'intrigue ne manque pas d'attrait et change quelque peu des productions stéréotypées actuelles.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés