Patrick Melrose
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 02 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
TV
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Edward Berger.

Coureur de jupons alcoolique et narcissique, Patrick Melrose est un pur produit de l'aristocratie britannique. Cet homme aux tendances schizophrènes et suicidaires a connu une enfance privilégiée mais profondément traumatisante. Le décès de son père tyrannique va très vite faire remonter à la surface de pénibles souvenirs...

La première et unique saison de Patrick Melrose s'avère surprenante et spéciale. Benedict Cumberbatch est un acteur polyvalent, il le prouve une nouvelle fois avec Patrick Melrose, l'aristocrate britannique alcoolique qui tente de se défaire de son passé mais ne peut (veut ?) jamais vraiment réussir. Patrick Melrose est un homme qui porte beaucoup de misère en lui. Après le deuxième épisode, tout le monde peut imaginer qu'il va consommer de la drogue et de l'alcool pour tomber dans l'oubli. Cumberbatch crée un Melrose parfaitement imparfait qui essaie de mener une vie normale, mais dont le passé et le présent n'y contribuent pas. Lorsque la série débute, nous sommes en Amérique où le héros du titre doit incinérer son père décédé et ramener ses cendres en Grande-Bretagne. De là, nous suivons l’existence perturbée de Melrose entre le réveil et la consommation de drogue et d’alcool. La série devient de plus en plus profonde. La série se lit comme un roman psychologique que vous ne pouvez pas ranger.

Lorsque nous sommes arrivés dans le deuxième épisode, le changement d'ambiance est considérable. La couleur, le ton et le rythme de cet épisode, c'est le jour et la nuit avec le prologue. De tragicomique à une profonde pitié en passant par un fort sentiment d'impuissance et d'injustice, Melrose joue aux montagnes russes avec le spectateur. Son père extrêmement perturbé, un personnage convaincant décrit par Hugo Weaving, prête attention au sourire sarcastique, et sa mère accro à l'alcool, un rôle merveilleux de Jennifer Jason Leigh, ne facilite pas la tâche du jeune Melrose. L'épisode trois nous emmène dans une maison de campagne dans les Cotswolds et nous y retrouvons d'anciennes connaissances. Comme ce monde est faux, superficiel et effroyablement stupide, il est immédiatement clair que Melrose a clairement de grandes difficultés à évoluer dans ce milieu. L'humour a plus de place, mais il est surtout mélodramatique, vide et sans pitié pour les classes supérieures. Nous voyons cela dans le court rôle de Harriet Walter (The Crown) en tant que princesse Margaret.

Dans le quatrième épisode, nous retournons en France, et ce n'est pas une bonne chose pour Melrose. En tant que spectateur, vous savez ce qui s'est passé de terrible dans cette belle maison familiale, mais nous en savons encore très peu sur sa relation avec sa mère. Voulons-nous réellement le savoir ? Le quatrième épisode concerne davantage Melrose et sa vie adulte que nous l’avons vue auparavant et reste une vie problématique au cours de laquelle Melrose tente de lutter contre la consommation excessive d’alcool. Le cinquième et dernier épisode est plein d’ironie, de sarcasme, de tristesse, de deuil, de douleur et de confrontation avec le passé de Melrose. Le pardon est l'une des choses qui vient l'esprit. La couleur et le ton du dernier épisode sont différents et Patrick Melrose est également différent. Melrose a fait un long et pénible voyage pour devenir l'homme qu'il est aujourd'hui, ce qui fait de cette série un ensemble tout en rondeurs et procure un bel épilogue. C'est principalement Cumberbatch qui élève la mini série à une hauteur énorme. L'acteur avait lu les livres semi-autobiographiques d'Edward St. Aubyn sur lesquels la série est basée. Depuis lors, le rôle de Patrick Melrose est devenu une priorité. Ce rêve est devenu réalité et il en fait une excellente expérience.

VERDICT

-

Cumberbatch réussit à surprendre le spectateur avec son rôle en conférant à Melrose une certaine authenticité et honnêteté. Comment il marche, parle, boit, consomme de la drogue, se lave les cheveux avec de l’alcool. Il en résulte un rôle de premier plan sans précédent.  À l'instar de Patrick Melrose, il est à son meilleur.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés