Gangsta tome 8
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin :  Kohske.

Gangsta est une série toujours en cours de parution au Japon aux éditions Shinchosha, et qui a connu huit tomes à ce jour. L'intrigue prend place dans la ville d'Ergastulum, rongée par le crime et la corruption. Certains contrats s'avèrent tellement sales que même les habitants pervertis des lieux refusent de les exécuter. L'entreprise de "Service en tout genre" de Nicolas Brown (mercenaire sourd) et Warwick Arcangelo (gigolo mais malin) acceptent toutes les tâches ingrates. Nick est un homme sombre et qui ne communique que par la langue des signes. Il fait parti des indexés, une race mutante de surhommes dont on ne sait pas grand chose, si ce n'est qu'ils sont beaucoup plus forts que la majorité des humains normaux. Warwick (Worick au Japon) est un individu beaucoup plus posé, mais qui cache un passé plus obscur (en témoigne la perte de son œil gauche) par un ton beaucoup plus volubile. Leur route va bientôt croiser celle d'Alex Benedetto, une prostituée qui ne les laisse pas indifférent. La situation se dégradant de plus en plus à Ergastulum, la police va leur demander assistance afin de les aider à démanteler un nouveau gang qui a l'intention de s'établir sur le territoire de la mafia. Si le mystère concernant les massacres de crépusculaires reste entier, un nouveau meurtre survient en ville et semble viser les indexés.

Après une très longue pose dans sa publication (le tome 7 est sorti en avril 2016), Gangsta fait donc son retour. Remplie de mafieux, de petits voleurs et de tout ce qui se trouve entre les deux, Ergastulum est une ville difficile. La violence l'emporte sur l'état de droit. Nicolas "Nic" Brown, 34 ans, et Worick Arcangelo, 35 ans, sont des "hommes à tout faire". Ce sont eux qui s'occupent des tâches que personne d'autre ne veut gérer - des livraisons banales aux exécutions extrajudiciaires. Alors que s'ouvre le volume huit (comprenant les chapitres 42 à 49), Marco Adriano est confronté à son passé de "Super Destructeur" connu sous le nom de "Spas". Il combat ses anciens coéquipiers "Beretta" et "Striker", peut-être jusqu'à la mort. Pendant ce temps, Ergastulum se prépare à rester coupée du monde parce que la guerre entre les Chasseurs et les Crépusculaires se profile à l'horizon, alors que les protestations contre ces derniers se multiplient. Cet épisode continue simplement la guerre entre factions qui a dominé le récit des trois ou quatre derniers volumes. Gangsta est destiné aux lecteurs assidus et l'intensité devient ... plus intense alors que la révélation de précieux secrets est le thème du jour. Graphiquement parlant, Gangsta s'avère plutôt original, et décrit un univers relativement stylisé, même si les décors peuvent apparaître un peu vides. Le scénario est en tout particulièrement bien troussé et réjouira les amateurs d'action à la recherche d'un ouvrage plus élaboré que les shonen traditionnels.

VERDICT

-

Gangsta est un manga assez nerveux et qui prend place dans une ville où le Chicago des années 1920 semble être de la rigolade en comparaison. Les lecteurs à la recherche d'une violence élégante apprécieront cette série malgré un rythme de parution très lent.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés