Violette Morris tome 1 : À abattre par tous moyens
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Octobre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Kris et Bertrand Galic
Dessin : Javi Rey
Couleurs : Marie-Jo Bonnet

L'histoire de la vie de la française Violette Morris ressemble à un scénario de film improbable. Pourtant, elle est authentique et cela la rend tout aussi unique. À bien des égards, elle fait appel à l'imagination autant que celle de Mata Hari. Leurs vies ont des similitudes, mais Mata Hari et Violet Morris ne pourraient pas être plus différentes. La vie de Violet Morris a été marquée par des contradictions exceptionnelles. Oui, Violette était une femme, mais elle faisait tout pour ne pas être considérée comme une femme : elle portait des vêtements pour hommes, se fut amputer les seins pour se glisser dans des voitures de course, était ouvertement lesbienne et n'aimait rien que rivaliser avec les hommes dans ses performances sportives exceptionnelles (boxe, athlétisme, football, natation, etc). Elle était une athlète exceptionnelle dans diverses disciplines, mais aussi une fumeuse féroce. Elle a été surveillée à vie pour ce qu'elle était, mais il s'est avéré que Violette Morris avait aussi un côté sombre lorsqu'elle a commencé à travailler pour la Gestapo. Si le rôle de Mata Hari en tant qu'espionne allemande lors de la Première Guerre mondiale a été progressivement remis en question ici et là, ce n'est certainement pas le cas de la collaboration ultérieure de Violette Morris avec les Nazis, de ses activités à la Gestapo et de son espionnage. Mais ses motivations demeurent mystérieuses. Cela offre des possibilités pour une interprétation libre.

Nous attendons des scénaristes Bertrand Galic et Kris (Christophe Goret) qu'ils se lancent dans ce vide dans les parties suivantes. Ils font déjà deux choix judicieux. Ils ne racontent pas l'histoire de Violette de manière chronologique, mais optent pour une série de flashbacks. C'est un choix pertinent, de sorte que le mystère restera intact plus longtemps. De plus, ils accrochent l'histoire à la quête de la détective fictive Lucie Blumentahl, qui veut découvrir la vérité sur son amie d'enfance Violette. De cette façon, Galic et Kris expliquent qu’il s'agit de leur vision de ce qui aurait pu se passer. Le dessin est quant à lui signé Javi Ray, ce Barcelonais d'origine bruxelloise a déjà travaillé avec le regretté Frank Giroud, que les créateurs honorent avec force dans leur préface. Pour Violette Morris, il choisit un style avec des influences de lignes claires. Un résultat réussit et conforme à l'époque représentée. Apparemment, trois autres volumes de Violette Morris sont en préparation, et pour ceux qui veulent découvrir des sources historiques sur cette femme qui a vécu sa vie avec une force autodestructrice, trouveront beaucoup de photos dans le dossier accompagnant l'album.

VERDICT

-

Un polar très réussi sur Violette Morris, célèbre athlète des années 1940 qui vivait comme un homme, et qui avait une face beaucoup plus sombre : Elle fût accusée d'être une espionne au solde de la Gestapo. Son amie d'enfance Lucie va tenter de lever le voile sur les circonstances entourant sa disparition dans un album percutant et tiré d'une histoire authentique.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés