Panzer Dragoon : Remake
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 26 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Sur une planète lointaine et désertique, vous rencontrez deux dragons, éveillés des temps anciens dans ce remake du classique Panzer Dragoon.

Un retour inattendu.

Le premier Panzer Dragoon a souffert du même problème que la plupart des premiers titres Saturn ; son lancement a été précipité afin de respecter la sortie surprise de la console. Par conséquent, le premier Panzer Dragoon était un jeu très court qui a également souffert de quelques problèmes techniques. Le remake de Panzer Dragoon est ici non seulement pour ramener l'original à l'honneur avec une toute nouvelle couche de peinture, mais aussi pour présenter cette franchise classique culte à un public plus large de joueurs. Une chose curieuse à noter est que ce Panzer Dragoon Remake n'a pas été développé ni publié par Sega eux-mêmes. Ce n'est pas une chose rare, car l'entreprise a déjà sous-traité ses licences récemment. Le remake de Wonder Boy: The Dragon's Trap et le prochain Streets of Rage 4 ont tous deux été réalisés par DotEmu, tandis que Shenmue III a été conçu par YSNet et publié par Deep Silver. Panzer Dragoon Remake a été géré par Forever Entertainment, une société encore peu connu, excepté pour le décevant Hollow, et développé par le studio français Mega Pixel Studio qui prépare actuellement des remakes de House of The Dead I et II.

Il y a tellement de choses que vous pouvez faire avec le Panzer Dragoon original. Ce jeu, bien que destiné à concurrencer Star Fox (les deux titres ont un gameplay presque identique), était encore plus limité que le titre Super Nintendo de 1993. Il ne comportait aucune mise à niveau, aucun chemin de bifurcation, aucun système de notation. Vous aviez votre dragon, un pistolet faible, l'impressionnant rayon à verrouillage multiple et la possibilité de déplacer la caméra afin de tuer les ennemis à côté et derrière vous. C'est encore tout ce que vous ferez ici. Le gameplay est fondamentalement intact, mais les développeurs ont inclus de nouveaux schémas de contrôle pour ceux habitués à jouer aux twin stick shooters. Dans l'ensemble, vous vous en sortez bien sans même toucher le deuxième bâton analogique, car le jeu vous oblige à faire attention à deux parties différentes de l'écran à la fois : votre dragon d'un côté et le réticule de l'autre. Cela peut rappeler Star Fox Zero sur Wii U. Tenez-vous à un stick analogique, les boutons latéraux pour déplacer la caméra et le bouton B pour tirer sur des choses. C'est plus que suffisant pour vous divertir, même si c'est au-delà de l'essentiel.

Une mise à jour technique timide.

Les améliorations graphiques nous ont un peu déçu, les nouveaux visuels manquent de personnalité : la scène d'ouverture est absolument magnifique, avec des arrière-plans plus détaillés, des ennemis à l'écran, et quelques beaux effets de réflexion de l'eau. C'est beaucoup plus détaillé que Panzer Dragoon Orta, par exemple, et ce jeu était déjà plus que magnifique pour les standards de la Xbox. Cela dit, ce n'est pas quelque chose qui pousse la Nintendo Switch dans ses retranchements et pourtant le jeu tourne toujours à un maigre 30 images par seconde. Certains ralentissements se produisent de temps en temps, surtout quand il y a beaucoup d'action à l'écran. Heureusement, nous ne pouvons pas nous plaindre de la bande-son. Ce qui était déjà fantastique en 1995 a fait l'objet de quelques réarrangements fantastiques qui rendent définitivement justice aux musiques originales. Le travail de Saori Kobayashi est d'inclus office sur la cartouche alors que la mouture digital requiert une mise à jour.

Mis à part les problèmes techniques, le principal problème du remake de Panzer Dragoon est qu'il s'agit d'un remake d'un titre douloureusement court qui a été initialement précipité pour respecter une date limite de lancement surprise il y a vingt-cinq ans. Il n'y a tout simplement pas beaucoup de contenu ici pour justifier le prix un peu élevé. S'ils avaient également sorti une compilation avec Panzer Dragoon Zwei, cela aurait certainement été considérée comme un must. Pour l'instant, nous avons apprécié le temps passé à jouer ce remake d'un classique culte criminellement sous-estimé, mais à 24,99€, l'addition est un peu salée. Les collectionneurs pourront quant à eux se procurer l'édition physique disponible chez Limited Run Games en version limitée.

VERDICT

-

C'est une reconstitution très fidèle du Panzer Dragoon original. Le problème est que le jeu original était déjà un travail précipité avec une très courte durée. Bien que ce remake ne soit pas un travail précipité, c'est toujours un jeu douloureusement court avec un prix demandé quelque peu élevé.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés