Karneval tome 21
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 23 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Touya Mikanagi

Karneval est un shojo signé Touya Mikanagi, et dont la première parution remonte à 2008 dans le magazine japonais Monthly Comic Zero Sum. Actuellement, vingt-trois volumes ont vu le jour dans l'archipel nippon, et le rythme français a donc quelque peu ralenti. L'ouvrage met en scène le personnage de Nai, à la recherche de quelqu'un qui a compté pour lui, et qui a laissé comme seul trace un bracelet abandonné. Quant à Gareki, il œuvre comme pickpocket pour se débrouiller au quotidien. Un jour, les deux personnages, qui n'ont à priori aucun point commun, se rencontrent dans un manoir étrange, où ils vont bientôt devenir les criminels les plus recherchés par les agents du renseignement.

Ce nouveau tome de Karneval nous replonge dans la mémoire fragmentée de Nai. Si ce dernier s'est enfin souvenu de son passé, sa version des événements ne concorde avec celle de Karoku. Pour le Dr Akari, la conscience de Nisu Almerita est demeurée en Nai, ce qui expliquerait son comportement parfois très étrange. Il faudrait repasser par la laboratoire pour accomplir des tests supplémentaires, pourtant Circus a d'autres projets en tête, un grand festival s'apprête à voir le jour afin de rassurer les habitants après le raid de la première section. C'est enfin l'occasion de réunir à nouveau tous les héros de Karneval dans un long passage teinté de légèreté. Les personnages arborent en effet des costumes parfois très excentriques, notamment Gareki qui a des années-lumières du sympathique lapin qu'il représente aujourd'hui. Mais le calme précède la tempête, une terrifiante séquence (et surprenante) attend les lecteurs : L'attaque du troisième vaisseau de Circus et l'annihilation de son équipage. Kafka est de retour et ne fait clairement pas dans la dentelle. Les héros s'attendent à un nouveau drame et se tiennent prêts à riposter, mais n'est-il déjà pas trop tard ? Les dessins s'avèrent toujours aussi réussis pour leur part.

VERDICT

-

Loin des shojos traditionnels, Karneval nous livre une prestation très soignée, et un univers finalement assez sombre. Le dessin s'avère plutôt efficace, et le scénario se montre assez complexe. Ce volume 21 débute avec légèreté et la tenue d'un nouveau festival, mais cet instant de paix s'avère éphémère. Kafka passe à l'attaque et ne fera pas de quartier. Un tome très surprenant une fois encore.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés