Jean de Florette tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Serge Scotto et Eric Stoffel (d'après l'oeuvre de Marcel Pagnol) 
Dessin : Christelle Galland
Couleurs : Yoann Guillé

A l'origine, Jean de Florette est un roman publié en 1963, la premier tome de L'Eau des collines, diptyque romanesque dont Manon des sources est la seconde partie. Sur les hauteurs d'Aubagne, le Papet et son neveu Ugolin sont deux paysans qui convoitent les terres d'un voisin, la ferme de Pique-Bouffique, pour se lancer dans le culture des œillets (beaucoup plus rentable que les pois chiche) mais aussi et surtout pour mettre la main sur une précieuse source, sachant que les fleurs consomment autant d'eau qu'un homme. Le paysan refuse de vendre ses terres et il n'hésitera pas à insulter la famille Soubeyran. Après une altercation avec le Papet, le paysan meurt et son neveu Jean, issu de la ville, hérite de la ferme des Romarins. Afin de le décourager de s'installer, Ugolin bouche la source, ce qui de facto dévalorise le lieu. Toutefois, Jean de Florette - qui est bossu - a l'intention de faire prospérer sa terre et de démarrer une nouvelle vie avec sa femme et sa fille Manon. Une amitié hypocrite se met en place avec Ugolin, au point que ce dernier lui révélera ses projets, c'est à dire établir un élevage de lapins. Pour cela, il compte faire pousser des courges d'Asie, leur principal nourriture, mais sans eau à proximité, Jean de Florette doit sillonner les collines afin de remplir sa citerne et poursuivre son activité. L'homme s'épuise au fil des rouges, le soleil du midi n'arrange rien, et après avoir placé une hypothèque sur sa maison, il se lance un dernier défi : Percer un nouveau puits. En attendant, de frêles averses succèdent à des journées ensoleillés, ce qui permet à Jean de tenir le coup ...

Cet album de 64 pages conclut l'adaptation de Jean de Florette en bande dessinée. Les moments clés de l'histoire sont présents, avec quelques pages documentaires en toute fin d'ouvrage. Le dessin de Christelle Galland - qui succède à Alexandre Tefenkgi - se veut un mélange de caricature (pour les expressions théâtrales des visages) et de réalisme, l'objectif était aussi de s'éloigner de l'adaptation cinématographie de 1986 qui est encore dans tous les esprits. Les couleurs de Yoann Guillé sont chaudes et habilement choisies, l'ensemble est très concluant et saura divertir les amateurs de Pagnol.

VERDICT

-

Une nouvelle adaptation très réussie de l'œuvre de Marcel Pagnol. Jean de Florette fait partie des récits majeurs de l'auteur et cette BD respire bon la Provence. Le rythme de la narration et le découpage sont bons, alors que le dessin est tout en rondeurs. Si vous aviez raté la précédente partie, Grand Angle réunit les deux albums dans un écrin spécial.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés