Quand Takagi me taquine tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Soichiro Yamamoto

Quand Takagi me taquine (Karakai Jouzu no Takagi-san) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a déjà atteint les onze tomes aux éditions Shogakukan. En fait, beaucoup d'entre vous connaissent déjà la série grâce à son adaptation animé. Nishikata, un lycéen, est constamment humilié par sa voisine de classe, Takagi. Avec son orgueil brisé, il se tourne vers Takagi et se promet d'embêter sa camarade jour après jour et de se débarrasser d'elle. Sera-t-il capable de faire rougir de honte Takagi une fois pour toutes ?

La prémisse du manga est aussi simple que son synopsis le promet. Tout tourne autour de Nishikata et Takagi, respectivement garçon et fille, qui sont assis côte à côte en classe. Nishikata, notre protagoniste, est un garçon tout à fait normal qui souffre des blagues quotidiennes de Takagi, dont le plus grand passe-temps dans la vie est de se mêler de ses affaires d'une manière continue le menant au désespoir. Déterminé à ne pas laisser gagner perpétuellement Takagi, Nishikata passe la journée à réfléchir à la manière de lui rendre la monnaie de sa pièce, élaborant des plans tortueux qui échouent généralement ... parce que la fille est deux fois plus intelligente et mature que lui, ce qui fait que les attaques de Nishikata se retournent toujours contre lui, le rendant fou et en le faisant finir vert de honte. Mais sous cette prémisse se trouve une histoire de romance naissante(si si). Bien que Nishikata soit trop fier et immature pour l'admettre, le fait qu'il se soucie tant des blagues constantes de Takagi est précisément parce qu'il aime sa voisine de classe. Chaque nouvelle phrase de Takagi, chaque insinuation, chaque référence à une relation entre les deux le met complètement en échec, ce qui rend impossible la victoire du pauvre garçon.

D'autre part, les plaisanteries et les déclarations totalement sincères de Takagi montrent clairement au lecteur ses sentiments pour Nishikata ... une déclaration d'amour continu pour son partenaire que, dans son comportement enfantin, il est incapable de voir. Takagi cherche n'importe quelle excuse pour rester avec Nishikata après les cours ou les vacances, elle l'attend le matin en classe quand il est le délégué ou s'occupe simplement de lui, elle nous montre constamment des sentiments purs. Et ce n'est pas seulement à travers les blagues qu'ils se font entre eux et dans l'attitude de Takagi que S?ichir? Yamamoto nous transmet ces sentiments, mais dans chaque geste et chaque regard de la fille et à la façon dont le garçon meurt de honte, ce qu'il est capable de réaliser à travers un style de dessin qui, même si au premier abord semble très simple, nous capture rapidement dans le récit et nous permet de continuer à lire alors que nous rions des situations proposées.

VERDICT

-

Sous forme de petits gags, chacun nous offrant une nouvelle blague ou une nouvelle confrontation entre les protagonistes, le mangaka parvient à cadrer une comédie romantique comme peu d'autres, celles qui vous laissent avec ce sourire idiot après un bon rire et un autre de ces regards doux. Le résultat est un produit amusant et plein d'intentions, dans lequel nous tombons inévitablement attachés à des personnages pleins de charisme.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés