Princess of Mana tome 5
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 06 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Satsuki Yoshino

Princess of Mana (Seiken Densetsu - Princess of Mana) est une série en cinq tomes initialement publiée au Japon aux éditions Square Enix. L'intrigue prend place trois cents ans après le jeu vidéo Children of Mana (Nintendo DS). L'histoire prend ses prémices sur l’île d'Illusia où l'arbre légendaire de Mana est aujourd'hui en danger. Ian est le garde du corps des prêtresses jumelles Emma et Nico, et il entend mener à bien sa mission : Retrouver le héros légendaire qui pourra restaurer la paix du monde. Aujourd'hui la Terre est à nouveau menacée par un danger à l’origine improbable, et les enfants de Mana doivent se dresser pour défaire le mal avant qu'il ne consomme le cœur même de leur monde ... sauf que les deux sœurs n'ont aucune envie de partir à l'aventure. Poussé par les événements, ce trio improbable va multiplier les rencontres étonnantes au fil de son odyssée. Cette adaptation en manga de la série Mana est déjà assez ancienne car elle a débuté au Japon en 2007 pour se conclure trois ans plus tard. Son auteur n'est autre que Satsuki Yoshino, connu en France pour la série Barakamon (Ki-oon).

Dans ce tome cinq, Ian est toujours dans le coma mais c'est l'occasion de découvrir enfin sa véritable personnalité demeurée en sommeil toutes ses années. Lorsque le gardien des prêtresses reprend enfin conscience, il n'est plus le même homme, ce qui risque d'indisposer très clairement Emma et Nico. Nous en apprendrons également davantage sur les pouvoirs de Nico, alors que l'élu n'a toujours pas donner signe de vie et que les terrifiants Exhatios ont déclaré la guerre aux habitants d'Aer. Ce volume s'avère riche en informations sur les différentes parties de l'histoire, mais tout paraît hélas un peu précipité, comme si l'auteur avait du boucler coûte que coûte la saga avec ce tome cinq. Il en ressort que de nombreux éléments ne sont qu'effleurés. Le manga affiche une ambiance beaucoup plus bon enfant que dans la série de jeu vidéo et un humour assez présent, que ce soit par la nature des ennemis rencontrés, le caractère des héroïnes, ou encore les situations rocambolesques rencontrées par le groupe. Le dessin est quant à lui dans la lignée de Barakamon, mais un peu moins abouti.

VERDICT

-

Princess of Mana est un manga divertissant, même si la trame s'avère beaucoup moins épique que dans la célèbre saga de jeu vidéo. Ce cinquième tome s'évertue à répondre aux principales interrogations demeurées en suspens, mais certains éléments sont à peine développés et un volume six n'aurait clairement pas été de trop. Malgré tout, la lecture demeure satisfaisante et agrémenté de rebondissements bienvenus.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés