Tinta Run tome 4 : Rora Blast !!
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 19 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Christophe Cointault

Tinta Run est un manga français signé Christophe Cointault (Central Yuniverse). Les codes du genre sont respectés avec un récit à cheval entre Toriko (pour le côté gourmand) et One Piece (pour sa touche action à travers le monde). La loi de Phinéa exige d'apprendre un vrai métier pour devenir un bon citoyen. Contraint de faire un stage en pâtisserie, Arty, 16 ans, a beaucoup de mal à s'entendre avec son maître et son caractère turbulent réveille en lui d'étonnantes sensations. Pourrait-il être l'héritier de Tinta, une énergie magique qui régit l'univers ? Pour savoir d'où proviennent ses pouvoirs, Tinta va débuter une longue quête à la recherche des Tinters qui font la loi, mais aussi de sa véritable identité. Il n'a pas vraiment le choix à dire vrai, il est plus que temps de quitter son village après avoir causé une énième catastrophe ! Dans le deuxième opus, Arty a appris une terrible nouvelle : Son père a été assassiné, aussi il se lance dans une nouvelle quête de vengeance très personnelle ... qui s'annonce très courte.

Dans ce tome quatre, après d'âpres combats à Sagaro, Arty se débarrasse enfin de l'unité Tatum envoyée par Doña Monitore. Soigné par les sagesses du désert, le jeune Tinter se lance à la recherche de l'homme qui a tué son père, le terrible Baron Skunt. Aux côtés de Dumond et Fawny, il parvient ainsi dans la péninsule du Trebol, une zone de non-droit où une puissante drogue semble changer les individus en bêtes sanguinaires. Globalement, ce récit initiatique comporte beaucoup d'humour et un rythme assez soutenu. Certaines réponses ne semblent pas tarder à arriver et le groupe de héros apparaît toujours en cours de formation alors que ce volume conclut (hélas) déjà la série. Les dessins sont vraiment réussis, les protagonistes s'avèrent très expressifs, les mouvements affichent une belle fluidité, l'action est très bien rythmé, tandis que l'univers aussi apparaît sympathique. Ce shonen comporte évidemment une touche occidentale et un humour très français. Si Christophe Cointault a dû arrêter sa série beaucoup trop tôt, l'auteur travaille déjà sur un nouveau projet pour Glénat.

VERDICT

-

Tinta Run est un shonen complètement délirant est très agréable à lire. Soigné graphiquement et bien rythmé, ce manga a tout pour plaire malgré le classicisme des thématiques. Ce quatrième tome s'avère riche en événements et laisse une porte ouverte au retour d'Arty,

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés