La vampire de Barcelone
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 22 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Ivan Ledesma et Miguel Angel Parra
Dessin : Jandro Gonzalez

Enriqueta Martí fait partie de la mythologie populaire espagnole. Celle connue sous le nom de "la Vampira de Barcelone", est entrée dans l'histoire comme l'un des criminels les plus inquiétants de l'histoire noire de l'Espagne. Le mystère qui entoure cette femme qui aurait kidnappé des enfants dans le quartier du Raval, puis les aurait assassinés et aurait fabriqué des lotions et onguents miraculeux qu'elle aurait vendus à la noblesse barcelonaise est aussi grand que les efforts qui semblent avoir été faits pour entraver l'enquête policière et judiciaire. Miguel Ángel Parra et Iván Ledesma, avec les crayons de Jandro González, vont un peu plus loin dans leur légende grâce à ce travail publié aux chez l'éditeur alsacien Le Long Bec.

L'ouvrage commence avec l'enlèvement de Teresita Guitart en février 1912. Un voisin d'Enriqueta Martí a reconnu la jeune fille et a sonné l'alarme pour qu'il soit arrêté comme étant le ravisseur. De ce fait, il existe des preuves incriminantes de la disparition de tant d'autres enfants et des indications qui désignent tant d'autres personnes, dont certaines font partie des hautes sphères de la société barcelonaise au début du siècle. L'affaire attire l'attention du juge Fernando De Prat qui, bien qu'il n'ait pas mené l'enquête au départ, commence à être surpris par le nombre d'obstacles qui se dressent devant l'enquête et par les nombreux accidents qui surviennent aux responsables de celle-ci, de sorte qu'il prendra enfin l'initiative de clarifier les événements. L'album traite l'affaire d'un point de vue objectif. C'est plus un cas d'enquête qu'un compte rendu d'événements. Il reste de nombreux points non résolus, comme cela s’est passé en réalité, et les auteurs ne formulent pas des hypothèses mais seulement des informations documentées sur le cas. Étant centrés sur la figure du juge, nous évitons le danger de pouvoir sympathiser ou s'opposer à Enriqueta, bien que les quelques scènes dans lesquelles elle apparaît en interaction avec la police ou De Prat la décrivent comme une femme calculatrice, froide et très théâtrale. C’est l’un des points forts de ce travail : la description des personnages.

Chaque protagoniste a une motivation et une personnalité très évidentes : Enriqueta est froide; De Prat est rigide et constant, sans s'arrêter à aucune des adversités qui surviennent; Joan Pujaló, l'ex-mari d'Enriqueta et soupçonné de collaborer avec elle, est un gars nerveux et peu fiable, qui semble être facilement manipulé par quelqu'un comme son ex-femme; le policier José Asens est efficace et rigide, mais conscient du fait qu'il existe des forces supérieures qui interfèrent et contre lesquelles rien ne peut être fait; Salvador Baquer, le seul homme riche à avoir été emprisonné avant le procès pour les preuves qui le relient et qui semble toujours étranger à la prison, se trouve dans une cellule spéciale dotée de tous les conforts. Ce que ce travail suggère, c'est que les crimes de la vampire de Barcelone sont aussi répugnants que la corruption des puissants qui ont tout fait pour entraver l'enquête, effacer les preuves, les falsifier et même tenter d'attaquer certains juges qui semblaient prêts à fouiller là où c'était nécessaire et faire place à d'autres davantage "liés à la cause". Le dessin de Jandro González est un dessin très correct, avec un trait fin et net et un récit très journalistique, indiquant toujours ce qui se passe, sans détourner notre attention. Le design d'Enriqueta est intéressant, avec ses énormes yeux noirs qui lui donnent un regard diabolique et ses traits maussades et virils. La couleur de González également, avec des tons sourds, des ocres et des gris qui donnent la sensation de feuilleter un vieux magazine.

VERDICT

-

Un travail intéressant, pour donner quelques coups de pinceau sur l'affaire, et ouvrir l'intérêt sur ce qui s'est passé. C'est sans aucun doute un point de départ parfait. La vampire de Barcelone contribue davantage à créer cette atmosphère de mystère autour du personnage qu'à démêler l'intrigue qui entourait les événements redoutables. Mais c'est précisément l'une de ses forces, vous laisser vouloir en savoir plus.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés