Dead Tube tome 10
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 15 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Mikoto Yamaguchi       
Dessin : Touta Kitakawa

Dead Tube est un manga toujours en cours de parution au Japon, et qui a connu douze tomes à ce jour aux éditions Akita Shoten. Deadtube est le nom d'un nouveau site de partage de vidéos sur Internet. Mais la plates-formes a des règles très spécifiques : Seules les vidéos les plus extrêmes, les plus violentes ou les plus humiliantes intéressent le public. Les utilisateurs de Deadtube apparaissent comme des criminels en puissance. C'est le cas de Mai qui a décidé de demander à Tomohiro de la filmer toute la journée. Une expérience à laquelle se prête sans à priori l'adolescent, et pourtant au fil des heures, il va comprendre le caractère délétère de sa nouvelle amie. Le premier tome se concluait avec un Tomohiro en très mauvaise posture, mais un habile twist a remis tout un jeu par la suite. Le lycéen est moins naïf qu'on ne le pensait et a pris ses supposés amis à leur propre piège. Bref, dans ce nouvel arc, le père de Tomohiro Machiya a été assassiné et sa petite sœur Kana a disparu. L'adolescent décide de se rendre dans son collège, l'occasion de découvrir que le Deadtube a de nouvelles règles (des vidéos courtes de 15 secondes) et que le jeu a pris de l'essor à l'international ...

Signé Mikoto Yamaguchi (le scénariste de Scumbag Loser) et dessiné par Touta Kitawa (spécialiste des hentai), Dead Tube est une série très intrigante. A l'image d'un King's Game par exemple, le manga se déroule dans un monde réel, où une bande d'adolescents participe à un jeu en ligne qui s'avèrera fatale. Étant donné le passif des deux auteurs, on retrouve beaucoup de fan service (toujours très présent dans ce volume qui est d'ailleurs livré sous plastique) et la violence tourne vite au gore. L'histoire est très prenante, il y a des retournements de situations étonnants, et le dessin est quant à lui très détaillé. Dans ce dixième tome, le "super-héros" Justice-man et Ten Arimura cherchent à décrocher la première place du classement sur Dead Tube Channels. Pour arriver à leur fin, il va falloir déloger "l'honnête patron", l'actuel leader, en balançant une fake news ... fatale. Mai et Tomohiro, après la mort du chef sont plus que jamais déterminés à vaincre Justice Man. Et pour ce faire, ils décident d'impliquer et de provoquer le public de Dead Tube. Ce qui se cache derrière leur intention n'est pas connu précisément parce que le volume se termine juste à ce moment précis. Il y a beaucoup de rebondissements, plus que dans les volumes précédents, il y a des moments et des scènes très difficiles à lire, tant au niveau des images que des mots utilisés, qui sont extrêmes et forts. Ce qui est intéressant, c'est qu'en dépit d'être des termes forts, ce sont des choses qui sont trop souvent utilisées dans notre société pour ne pas être trop étranges et qui montrent ainsi combien Dead Tube est une série très ancrée dans le réel, même si elle est extrême.

VERDICT

-

Dead Tube est un seinen rondement mené. L'intrigue s'avère maligne et exploite les nouvelles forme de violence numérique. Ce neuvième volume est difficile à lire, mais sans aucun doute intéressant. On y retrouve une très belle partie sur le passé de Justice Man et sur le manipulateur Ten, et la fin vous laisse espérer pouvoir lire bientôt comment ce défi mortel va se terminer.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés