Black Clover tome 16
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Yûki Tabata

Black Clover est un manga toujours en cours de parution au Japon et qui a connu vingt-et-un tomes à ce jour aux éditions Shueisha. Dans le royaume de Clover, un monde régi par la magie, un jeune garçon s'avère totalement dépourvu de pouvoir, et il fut abandonné dans une Église alors qu'il n'était qu'un enfant. Son nom est Asta. Pour prouver ses compétences et pour tenir la promesse qu'il a fait à son ami Yuno, il envisage de devenir le prochain Empereur-Mage. Lors de la cérémonie d'attribution de leur grimoire, Yuno qui lui est très doué pour la magie, reçoit le grimoire au trèfle à quatre feuilles, tandis que Asta ne reçoit rien. Surpris par cet état de fait, un mystérieux grimoire d'anti-magie apparaît devant lui. A quoi pourrait-il bien servir ? L'univers de Black Clover ressemble beaucoup à celui de Naruto. Asta est un personnage un peu perché mais très ambitieux. Il sait ce qu'il veut et semble prêt à tout pour l'obtenir. Yuno est un sacré contraste face à lui, et il évoque d'ailleurs Sasuke pour son sérieux.

Le seizième volume de Black Clover marque un véritable tournant pour la série. Cela marque le début de la bataille avec l'Œil maléfique du Crépuscule proprement dit et un grand changement dans la série alors que l'attention se détourne de l'équipe du Taureau Noir pour se focaliser vers les Chevaliers Royaux qui ont été choisis dans le dernier volume. Le dernier volume s'est terminé avec Henry, le membre caché des Black Bulls, donnant littéralement vie à leur base pour se joindre à la lutte contre l'Œil maléfique du Crépuscule. Dans ce volume, nous pouvons le voir en action. C'est tout à fait le visuel sur la couverture et une bagarre entre un bâtiment et un lézard géant visqueux est l'une des choses les plus uniques que l'on ait jamais vues dans un manga d'action; c'est presque le troisième acte d'un épisode de Super Sentai. Après ce combat relativement court, les choses commencent à changer très rapidement. Il y avait un petit présage de cela, mais nous apprenons que le capitaine William Vangeance de l'Aube Dorée est le chef de l'œil maléfique du Crépuscule. En quelque sorte. Vous voyez, Vangeance partage son corps avec l'âme de Licht, un elfe mort depuis longtemps, et étant incapable de choisir entre Licht et son ami Julius, le Roi Sorcier, il permet à Licht de reprendre le contrôle et de combattre Julius à mort.

Le combat entre Julius et Licht est très bien mené. Il faudrait être assez impressionnant pour être le Roi des Sorciers dans un monde avec tant de puissants sorciers, et nous découvrons que Julius a la magie du temps et un grimoire sans début ni fin. Il s'avère être très fort, beaucoup plus fort que Licht. Mais Licht prend le dessus en utilisant sa magie comme une sorte d'arme de destruction massive, forçant Julius à utiliser son pouvoir pour sauver des milliers de personnes et le laissant ouvert pour le coup fatal de Licht. Le problème, c'est que même si c'est une bonne scène et que le dessin de Tabata est à l'honneur, c'est un peu cliché. Tout se déroule exactement comme on s'y attendait jusqu'à présent, jusqu'aux parallèles que le livre établit entre Julius et Asta. Mais il y a un autre rebondissement : pendant que Yami est aux côtés de Julius alors qu'il meurt, Licht a rassemblé l'Œil maléfique du Crépuscule pour exécuter son vrai plan maintenant qu'il dispose de toutes les pierres magiques. Son rituel fait revivre les esprits d'autres elfes morts dans les corps des membres de l'œil maléfique du Crépuscule, mais également d'autres personnes à travers le monde apparemment prises au hasard, y compris des membres des Chevaliers Royaux et d'autres brigades de Chevaliers Magiques. Oui, c'est ce genre d'arc. Les gentils deviennent des méchants et prennent de la puissance. C'est un concept intrigant pour les volumes à venir, il menotte aussi les héros parce qu'ils ne voudront pas tuer leurs ennemis qui utilisent les corps de leurs amis au cas où ils pourraient être sauvés.

VERDICT

-

Black Clover est un manga très rafraichissant. L'histoire s'avère très prenante, le manga ne manque pas d'humour et le dessin apparaît très réussi. Difficile de ne pas y voir l'ombre de Naruto tant la trame y ressemble. Ce qui est bizarre avec l'arc qui commence ici, c'est qu'on a l'impression qu'il s'agit d'un arc final, mais ce n'est pas possible. Black Clover est presque au sommet de sa popularité, l'anime se porte très bien et cela ne fait que quatre ans environ que la série existe, ce qui n'est pas long pour un manga d'action. Mais avec la mort du Roi Sorcier et l'attention portée aux Chevaliers Royaux, tout dans cet arc semble nous diriger vers l'épilogue !

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés