Sangre tome 2 : Fesolggio l'inexorable fâcheux
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 04 Octobre 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Arleston
Dessin : Adrien Floch

Après que la compagnie des Sombres Ecumeurs ait massacré son père et son frère et que sa mère ait été emmenée comme esclave, la jeune fille Sangre est déterminée à tuer les huit principaux responsables de l'ordre. Elle a le don d'arrêter le temps pendant un certain temps, bien qu'après cela, elle perde également la vue pendant un certain temps. Elle a l'occasion de se venger de Fesolggio très tôt dans ce deuxième album, mais le type devenu peintre est au moment de leur rencontre un personnage en disgrâce, tombé dans l'alcool, qu'on ne trouve nulle part dans la ville de Nivesque. Il a déjà réussi une fois à apaiser les dangereuses fluves assassines avec une peinture impressionniste très différente de l'école classique du maître Rafello. Des peintures de talent ou des œuvres musicales aident les habitants de Nivesque à lutter contre les dangereux meurtriers qui ont apparemment un goût pour l'art. En raison de son geste audacieux, Foselggio est devenu un homme riche et un peintre recherché. Mais le joueur mégalomane a eu du succès et il est tombé en disgrâce. Il aurait été trop facile pour Sangre de donner à Foselggio une mort qui aurait été un salut. Au lieu de cela, elle l'aide à atteindre à nouveau le sommet et à frapper impitoyablement. Pour ce faire, elle élabore un plan très sophistiqué, même s'il menace de la mettre en danger.

La deuxième partie de Sangre est située à Nivesque, une ville avec deux soleils. C’est un endroit où les beaux-arts et la peur se battent pour la priorité : seule la splendeur d’un beau tableau, d’une pièce sonore ou d’une construction épique apaise les fluves assassines, qui frappent sans pitié dès que l'on n’adhère pas à l’esthétique imposée. Une idée ridicule peut-être, mais pour l'histoire, cela fonctionne parfaitement. Le scénario est également bien conçu pour le long terme. Il existe de nombreuses pistes et traits de caractère avec lesquels la série peut se poursuivre pendant longtemps. Arleston et le dessinateur Adrien Floch travaillent ensemble depuis de nombreuses années et sont surtout connus pour l'épopée fantastique Ythaq. Les pages de Sangre semblent presque identiques, certainement en comparaison avec les derniers albums de Ythaq.

VERDICT

-

Sangre est une série fantastique fascinante avec de légères touches de Lanfeust de Troy. Cette fois, Arleston évite à donner à son héroïne un entourage étendu qui ne ferait que la distraire. Un loup et un garçon intelligent dans cette partie sont ses seuls assistants. Les deux parties de Sangre se lisent parfaitement, il n'y a aucune raison de ne pas commencer immédiatement cette merveilleuse série.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés