Nelson tome 21 : Dispensable andouille
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Christophe Bertschy

Nelson. Voici un prénom pour le moins classique pour un personnage pourtant très singulier. Mais qui est-il vraiment ? Un diablotin orange absolument insupportable. Dans la plus pure tradition des strips comics, la BD contient une foule de gags souvent très loufoques ou se moquant de situations quotidiennes. Et avec Nelson, le moindre petit détail peut engendrer une catastrophe. Ce vingt-et unième tome ne change pas l'ordre établi, si ce n'est qu'il n'y a pas de corrélation entre sa couverture et le contenu des gags présents. En effet, les séquences prennent place à toutes les période de l'année, nous verrons le collègue de Julie tenté de monter un barbecue, avant que la page d'après les protagonistes se plaignent des excès commis durant les fêtes de fin d'année  (le père Noël est lui aussi de la partie). Quelques références culturels sont également de la partie, une Reine des Neiges au rabais et surtout le Petit Prince qui est venu se perdre dans la BD. Enfin, Julie a décidé d'acheter un perroquet qui insulte tout le monde, forcément la cohabitation avec Nelson promet d'être délicate, surtout que la direction souhaiterait que les histoires gagnent en profondeur (et pas en 3D).

Du côté de la mise en page, on retrouve des planches de trois ou quatre cases, là encore une norme assez récurrente dans le genre (Garfield, Grimmy, etc). Le design s'avère simple et limpide, l'idéal pour ce genre de séries en somme, surtout que son univers est suffisamment rassembleur pour séduire un large public, de même que le récit est aisé à suivre. À ce jour, Nelson a déjà vécu plus de 4.000 strips et l'auteur a su modifier sa formule sans bouleverser les fondamentaux. Bien sur, Nelson a de la concurrence dans le domaine de la gaffe, celle de Floyd, un labrador pour le moins empoté et qui se retrouve souvent au mauvais endroit au mauvais moment, bien qu'il nous livre parfois des réflexions philosophiques éclairées.

VERDICT

-

Nelson est une série comique qui fait mouche. Ce volume parvient d'éviter la redite, malgré des fondations inchangées. Les aventures du petit diablotin orange sont toujours un plaisir à lire pour petits et grands, qu'elles aient lieu en été comme en hiver.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés