Alan Moore présente Swamp Thing volume 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Alan Moore
Dessin : Stephen Bissette et John Totleben

En 1971, dans House of Secrets, numéro 92, de DC Comics, nous avons assisté à la première apparition de la création de Len Wein, The Swamp Thing. C'était une histoire d'horreur à propos d'un scientifique qui a eu un accident malheureux et qui s'est transformé en un tas de mousse, de racines et de plantes. Il a ensuite eu sa propre série qui a été publiée pour 24 numéros de 1972 à 1976 avant d’être annulée en raison de mauvaises ventes. L'intrigue était basique, un scientifique nommé Alec Holland faisait des expériences avec des produits chimiques végétaux. Après que le scientifique maléfique Arcane et ses voyous aient commencé à créer des problèmes dans son laboratoire, Alec se fait un ennemi. Ils ont attaché une bombe au bas de son bureau et avant qu'il puisse sortir à temps, elle explose et les produits chimiques à proximité enflamment Holland. Dans sa panique, il court dans le marais pour périr. Non, Alec survit mais moyennant un coût, il émerge avec chaque partie de ce corps fusionné avec le marais, il a maintenant des os en bois, une peau de mousse, etc. Alec promet de trouver un remède pour pouvoir recouvrer son humanité, tout en combattant le gang maléfique d'Un-men du Dr. Arcane (des mutants pervers ayant tous des pouvoirs différents) et sauver la nièce d'Arcane, Abby, la fougueuse demoiselle en détresse qui est traditionnelle pour ces histoires. La raison de son annulation n'est pas surprenante, l'histoire et la mise en place sont assez génériques, en particulier pour les années soixante-dix, et il y avait déjà environ quatre autres personnages de comics en même temps. Le concept n'a rien apporté de nouveau ou d'unique à la formule. Mais en 1982, le réalisateur Wes Craven présenta le grand géant vert sur grand écran avec le film Swamp Thing. Le film fut un succès raisonnable, DC décida donc de ramener Swamp Thing sur les étagères avec sa nouvelle série Saga of the Swamp Thing qui a également reçu de mauvaises ventes qui ne s'élèvent qu'à environ 30.000 exemplaires par mois et l'auteur Len Wein avait environ cinq autres obligations d'ouvrages à l'époque, ce qui l'amena à choisir Alan Moore pour le remplacer. Moore avait acquis une certaine réputation en Grande-Bretagne en tant que scénariste récompensé par un prix Eagle pour des comics tels que Marvel-Man et Captain Britain.

Le nom d'Alan Moore est commun pour tous les fans de comics, il a donné au monde certaines des meilleurs représentants du genre tels que Watchmen, V pour Vendetta, From Hell et La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, entre autres. Il prend son écriture au sérieux et ne joue pas avec les enfants, il considère les bandes dessinées comme une forme d'art sérieuse pouvant être écrite pour un public adulte. Il aime prendre le monde des super-héros et les amener dans notre monde, il veut les ancrer, les humaniser et leur donner des défauts humains plus évidents pour les rendre plus facile à relier à la réalité. Il a toujours été un fan de bandes dessinées, mais aussi un fan de littérature classique comme William Blake, ce qui a amené Moore à livrer des histoires sérieuses et sophistiquées racontées à l'aide de bandes dessinées. Moore n'a jamais aimé l'idée originale de Swamp Thing et a apporté des changements radicaux au personnage à partir de son premier numéro de la Saga of the Swamp Thing numéro 20, c'est justement là que débute le comics publié chez Urban. Le premier numéro de Moore commence après une grosse bagarre qui s'est produite entre Swampg Thing et son grand rival, Arcane. Il cherche dans les décombres juste pour voir le corps et s'assurer qu'il soit mort. Pendant ce temps, les militaires s'installent sur Swamp Thing pendant que nous lisons les pensées de le créature comme une entrée de journal. Les pensées sont sombres et poétiques comme une créature qui sait que son temps est révolu et que l'affaire se termine : Swamp Thing se fait tirer une balle dans la tête et l'armée lui confisque son corps pour étude. Cela aurait été une bonne fin pour la légende de Swamp Thing mais ce numéro était vraiment un adieu à la structure de Len Wein de The Swamp Thing, celle d'Alan Moore venait juste de commencer. Dans le numéro 21, Swamp Thing n'est guère présent, à l'exception de son cadavre. Le gouvernement fait venir le Dr Woodrue pour examiner le corps. Au cours de cette autopsie, il découvre quelque chose d'étrange : les morceaux qui devraient être  des organes humains mutées ne pourraient pas l'être. Ce qui se dévoile alors avec un air de suspense est la révélation que cette créature n’a jamais été Alec Holland, mais que les produits chimiques sur lesquels il travaillait avaient absorbé les propriétés du marais et, en rongeant son cadavre, avaient acquis ses souvenirs.  de sorte que pendant tout ce temps, il avait seulement des illusions d'humanité. Le numéro se termine avec Swamp Thing qui se réveille de son coma glacial et tue l'homme en charge du complexe et s'échappe dans le marais.

Dans ses deux premiers numéros, Moore avait complètement réinventé le personnage et lui avait donné une orientation nouvelle et plus unique et allait finalement augmenter les ventes de bandes dessinées à 300.000 unités par mois.  Le numéro suivant suit Abby Cable (la nièce d'Arcane) et son mari découvrant Swamp Thing enraciné dans le marais lui-même et inaccessible par des moyens normaux. Pendant ce temps, Woodrue utilise un échantillon de Swamp Thing pour améliorer ses propres pouvoirs végétaux. Abby lui rend visite régulièrement et semble s'intéresser davantage à lui que son propre mari. Après un certain temps Woodrue déchiffre le code de l'ADN de Swamp Thing et prend le contrôle des plantes en se déclarant seigneur des plantes et qu'il va envahir le monde entier avec des plantes, tandis qu'Abby supplie Swamp Thing de les sauver. Il est intéressant de noter que dans cette histoire, la Ligue des Justiciers est présentée comme un gouvernement inefficace qui passe son temps à débattre et à argumenter plutôt qu'à faire son travail. Une fois que Swamp Thing est déraciné, il affronte Woodrue et lui fait réaliser la grande faille de son plan, s'il n'y a pas d'humains ou d'animaux, qu'est-ce qui donnera aux plantes le dioxyde de carbone dont elles ont besoin pour survivre ? Avec cette prise de conscience, Woodrue fait une dépression et est tranquillement emmené à Arkham. Swamp Thing erre alors dans le marais, découvre ce qu'il est maintenant et regarde la zone marécageuse vivante qui l'entoure.  Ainsi commence officiellement la série d'Alan Moore sur Swamp Thing avec une toute nouvelle direction, une nouvelle approche du personnage et de nouvelles possibilités d'histoires qui dureront quarante-quatre numéros.

Stephen Bissette et John Tolben s'occupent du dessin de Swamp Thing et ils doivent être passionnés par les scripts qu'Alan Moore leur a donnés, car ils ajoutent toutes sortes de détails graphiques qui rendent la série agréable à regarder. Ils évoquent les vieilles bandes dessinées d'horreur aux visages dramatiques et aux lignes ombrées. Le personnage de Swamp Thing est lui-même fascinant, car il est une extension de la nature et, à mesure que le livre avance, il gagne encore plus de pouvoirs. Il n’est pas Alec Holland, mais il a acquis des souvenirs, il a donc une impression humaine, mais il y a aussi quelque chose de profond, ses bulles ont un écart de trois points entre presque tous les mots. Swamp Thing est naturellement une histoire écologiste et elle n'est jamais odieuse ou condescendante. Nous devrions respecter la nature au lieu d'essayer de la contrôler ou de la vaincre.

VERDICT

-

Swamp Thing a été considéré comme l'un des plus grands comics de tous les temps, a donné à Alan Moore la chance de réaliser son chef-d'œuvre de la guerre froide Watchmen et a servi d'inspiration à d'autres qui pensaient que les comics ne pouvaient être écrits pour adultes. Cette nouvelle édition permettra enfin de découvrir l'intégrale de la série en France dans de bonnes conditions.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés