Goodbye, Red Beryl tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 26 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Atami Michinoku

Goodbye, Red Beryl (Red Beryl ni Sayonara) est une série en trois tomes publiée au Japon aux éditions Frontier Works. Akihiko croit que personne au monde n'a besoin de lui. Lorsqu'il perd également son emploi un soir, il a l'impression que son existence n'a aucun sens. En fait, il ne veut plus vivre, et ce souhait est bien près de se réaliser lorsque des tuyaux de fer menacent soudainement de lui tomber dessus. À la dernière seconde, il est poussé sur le côté et voit avec horreur un jeune homme allongé sous les tuyaux, l'un des morceaux d'acier dépassant de sa poitrine. Son sauveteur est conscient et tente de calmer l'agité Akihiko. Il lui demande seulement d'aider à retirer le tuyau. Il s'avère que l'étranger est le vampire Kazushige. Ressentant le besoin de le remercier, Akihiko rend désormais régulièrement visite à Kazushige et lui fait la cuisine. Alors que Kazushige s'habitue à sa nouvelle entreprise, son passé menace de le rattraper.

Ce drame de vampires a un cadre inhabituel : le Japon en 1968, et le style de dessin incarne magnifiquement l'esprit du temps. Bien sûr, le design des personnages (du moins celui d'Akihiko) s'en inspire également, et les décors sont également superbes. Il n'y a pas beaucoup de mangas se déroulant à cette époque et c'est ainsi une bonne idéee. Les protagonistes sont esthétiquement dessinés (la couverture ne promettait pas grand chose ici). Ils sont sympathiques et leur relation se développe avec lenteur, ce qui est plutôt un bon point. Il n'y avait pas de scène de yaois dans le premier volume qui tient plus du shonenai pour le moment. Cependant, le mangaka a laissé entendre pour les volumes 2 et 3 qu'il y aurait plus d'action. Au cours du volume, nous apprenons aussi le passé de Kazushige, comment il est devenu un vampire. Mais nous voyons aussi beaucoup du côté du passé d'Akihiko, qui est vraiment triste. Et enfin, Masakado, qui a transformé Kazushige en vampire à l'époque, fait son apparition. Qu'il puisse se passer autant de choses en un seul volume

VERDICT

-

Un bon début de série. Un style de dessin agréable, de superbes personnages, une bonne introduction à l'histoire sans être trop rapide ou trop longue. Vous obtenez également des informations sur Kazushige, ce qui rend l'histoire encore plus passionnante.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés