Ghost War tome 2 : Faucon blanc
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Jean-Pierre Pécau
Dessin : Stefano Martino
Couleurs : Elmer Santos

2030. Exxon 1, au large de la Norvège, mer de Barents. Sur une plateforme pétrolière isolée, Terry Mc Krane répare un mécha dont les boosters avaient été endommagés à force de creuser inlassablement des trous pour du pétrole aux quatre coins du monde. Alors qu'il s'apprête à rejoindre le continent avec l'hélico de service, des bots militarisés surgissent des mers et abattent l'appareil. Terry s'en sort indemne et embarque dans Daffy, son mécha non armé, pour rejoindre la ville la plus proche. Sur place, les mystérieux bots ennemis ont déjà fait beaucoup de ravages et n'hésitent pas à s'en prendre aux civils. Terry demande à l'aide à Lida, serveuse dans un restaurant local et accessoirement experte dans le maniement de fusils. Dès lors, ce duo atypique va tenter de découvrir qui est l'origine de cette menace.

Le genre mécha est très populaire au Japon (Gundam, Front Mission, Macross, Armored Core) mais beaucoup moins en Europe. Ici les méchas sont utilisés pour faciliter le travail des militaires, manutentionnaires ou foreurs. La raréfaction du pétrole pourrait expliquer l'apparition de bots ennemis, bien que l'ouvrage ne présente pas les rapports géopolitiques de l'Europe futuriste. Ce deuxième se caractérise par l'organisation de la résistance contre les étranges méchas. Kane, Lida et leurs nouveaux alliés sont conduits dans une ancienne base de l'armée, un abri apparemment imprenable. Mais le groupe est terriblement isolé et Kane décide de partir afin de modifier son méca en engin armé. L'interrogation demeure sur l'identité des agresseurs, le scénario de Jean-Pierre Pécau tient en haleine et vise sur le spectaculaire (comment imaginer qu'une toute petite ville comporte autant d'armes ?) alors que l'épilogue demeure assez cryptique à ce stade de la lecture.. Les personnages sont bien ancrés, que ce soit les robots ou les humains. Le dessin de Stefano Martino est quant à lui une réussite, les méchas s'avèrent particulièrement dynamiques, les personnages très expressifs et les décors magnifiques, soutenus par une mise en couleurs élégante.

VERDICT

-

Ghost War est une série mécha prenant place dans un coin reculé de Norvège. L'intrigue nous met face à une menace dont on ignore la réelle nature. Le suspense est savamment distillé et le dessin impressionne par sa qualité. Ce deuxième tome est loin de lever le voile sur ce qui se trame en Europe du Nord et la tension atteint son paroxysme ...

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés