Vigilante - My Hero Academia : Illegals tome 6
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Mai 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Hideyuki Furuhashi  
Dessin : Betten Court   
Concept original : Kohei Horikoshi

Vigilante - My Hero Academia Illegals (Vigilante: Boku no Hero Academia Illegals) est un spin off de la série My Hero Academia et a connu sept tomes à ce jour au Japon aux éditions Shueisha. Dans le monde de My Hero Academia, presque tout les habitants ont des pouvoirs appelés "alter". Normalement, les citoyens ne peuvent pas utiliser leur alter en public, ce qui est un privilège réservé par la loi aux seuls super-héros enregistrés. Cependant, quelques entêtés ont choisi de rejeter cette règle. Ils sont connus comme des justiciers : des gens avec le cœur de héros, mais la réputation de méchants. Koichi Haimawari, âgé de 19 ans, a toujours rêvé d'être un héros, mais ne pensait pas qu'il avait un assez bon Quirk. Au lieu de cela, il passait son temps libre à traîner en ville pour faire de bonnes actions simples, comme ramasser des déchets ou aider les enfants égarés à retrouver leurs parents. Satisfait de son sort dans la vie, Koichi ne s'attendait pas à être plongé dans le monde des héros, mais sa vie est changée à jamais par un affrontement inattendu avec Knuckle Duster, un vigilante, un héros hors-la-loi qui va le prendre comme élève et qui pratique une justice plutôt expéditive. Pour ne rien arranger, Pop Step, une célébrité locale, a décidé de les aider ...

Jusqu'ici, Vigilante - My Hero Academia : Illegals est demeuré dans l'ombre de My Hero Academia. Ce n’est pas que Vigilante soit carrément mauvais (le dessin est toujours solide et des fragments de la tradition de la franchise sont incorporés de façon amusante), cela dit, les personnages principaux manquent de personnalité par rapport à ceux de la série principale. La plupart des antagonistes sont également assez génériques. Le sixième volume permet à l'inspecteur Tsukauchi, Fat Gum et Kaniko de prendre un peu de repos après le démantèlement d'une cellule de trafiquants de Trigger. Pop Step quant à lui prépare de nouveaux festivals de musiques ainsi que l'ouverture d'une boutique FeatherHATS en partenariat avec Captain Celebrity. Mais de nouveaux ennemis s'invitent à la danse. Koichi continue d'être un peu lancinant, ses frustrations sont à la fois gênantes et une bonne source de comédie. Ses réactions souvent contrariées lors de divers conflits aident à garder le ton léger. Les histoires bonus incluent également des moments agréables avec des personnages de héros professionnels que les fans reconnaîtront de la série principale. Betten Court continue de faire du bon travail avec le dessin de la série. Le flux de mouvements est clair, ce qui facilite la compréhension des scènes d’action. Le rendu des personnages est excellent, il y a des expressions faciales humoristiques, ainsi que des déguisements exubérants que nous n’avons jamais vus jusqu'à présent. L'encrage est également bien fait et aucune partie du volume ne semble trop occupée ou trop vide. Cela dit, ce volume souffre toujours des mêmes problèmes que ses prédécesseurs. Les antagonistes temporaires ne reçoivent que peu ou pas de profondeur et leurs projets comptent parmi les moins créatifs de la saga. On a rarement le sentiment que ces pions sont des menaces crédibles, privant les scènes d'action de tout sens de l'enjeu. Il y a aussi des révélations de complots qui semblent étrangement commodes. Cela ne se produit pas assez fréquemment pour être un problème flagrant, mais de ce point de vue, ce spin off demeure loin de la créativité de la série mère.

VERDICT

-

Un volume de Vigilante - My Hero Academia : Illegals qui continue d'enchaîner de petites tranches de vie entre les combats. EraserHead semble être devenu un personnage récurrent, Koichi a toujours du mal à prendre des initiatives, tandis que Pop Step s'avère bien davantage qu'une simple chanteuse. Le dessin est particulièrement  bon, avec un excellent travail d'expression du visage et du flux de mouvements. Cela dit, les scènes d’action manquent toujours d’importance et les méchants apparaissent toujours interchangeables. Néanmoins, ce livre est un complément agréable à la série principale.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés