Jagaaan tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 19 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Muneyuki Kaneshiro 
Dessin : Kensuke Nishida

Jagaaan (Jagaaaaaan) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. Shintarô Jagasaki est un policier médiocre travaillant dans un petit poste de quartier. Il passe ses journées à se faire humilier par les voyous et ses collègues du commissariat, il ne montre pas non plus assez d'autorité à sa petite amie avec qui il vit. Pourtant, un sentiment d'oppression l'écrase, il ne sent aucune perspective dans sa vie et il n'a pas la volonté de changer. Mais un jour, après une pluie bizarre de grenouilles, les gens qui l'entourent commencent à se transformer et deviennent d'horribles créatures assoiffées de sang. Les grenouilles ne sont que des parasites prêts à se glisser dans le système nerveux des hommes pour prendre possession de leur subconscient. Si Shintarô est également infecté, le symbiote qui a envahi son corps est toujours à l'état larvaire de têtard, donc incapable d'affecter le cerveau de son hôte. Le garçon découvre bientôt qu'il possède des facultés extraordinaires lui permettant de transformer ses membres en armes à feu redoutables, devenant Jagaaan celui qui est prédestiné à libérer l’humanité de la peste tombée du ciel. Sur le chemin, sa volonté sera conduite par un étrange hibou qui parle, Doku , et il comprendra qu'il n'est pas le seul à avoir développé des super pouvoirs liés au parasite tout en préservant l'usage de la raison.

Dans ce troisième volume, notre policier de quartier Shin Jagasaki est toujours déterminé à accepter sa transformation en "détraqué", Jagun, et toutes les mutations que cela a causé dans sa vie, avant même son corps. Tandis que la relation avec Belle évolue, il en va de même pour Motomu "Roba" Robamata (qui, apparemment, a la capacité de soumettre et d'exploiter sexuellement tout ce qu'il veut), voici une occasion bizarre et inattendue de revoir le rôle et les perspectives de Jagasaki : la naissance du premier "super-groupe de Détraqués", les Heiwa Happiness Heroes ! Tout provient de l'initiative de Misogedeon, alias le virtuose et calculateur Hakuto Misogi; qui n'apparaît pas moins qu'à la télévision, révélant sa propre mutation et demandant la collaboration de ceux qui, comme lui, sont disposés à utiliser leurs compétences pour obtenir justice. Même notre Jagasaki finira - à contrecœur - de faire partie du projet, accompagné d’un groupe de personnages pour le moins douteux. Parmi les victimes de la pluie de grenouilles, rappelons qu'il y a des gens tels que le jeune policier de quartier Shin Jagasaki, qui a gardé sa conscience aux côtés du "Jagun", le pouvoir de transformer - principalement son bras droit - en arme à feu. Le design de Kensuke Nishida (I Am a Hero in Nagasaki ) est réaliste, détaillé et précis en anatomie et particulièrement attentif au design des monstres.

VERDICT

-

Jagaaan n'est pas un comics de super-héros naïf et optimiste de l'âge d'or glorieux (mais dépassé), mais un seinen moderne, visionnaire et impitoyable. Jagaaan est une série qui sait se démarquer par son excellent graphisme et son action, mais aussi par sa réflexion intelligente, profonde et "inconfortable" sur le pouvoir et la justice.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés