Adekan tome 11
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 28 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Tsukiji Nao

Adekan est un seinen de Tsukiji Nao, et qui a connu à ce jour treize tomes au Japon aux éditions Shinshokan. L'intrigue ne manquera pas de surprendre, puisque la série met en scène deux personnages totalement opposés, dans un Japon de l'époque moderne peu soucieux de la réalité historique. On retrouve ainsi le lieutenant Kôjirô Yamada, qui enquête sur d'étranges évènements (parfois paranormaux, souvent très farfelus) touchant les quartiers de la Cité Illusoire, et Shirô, un ancien vendeur de parapluie qui manie les lames comme personne (il s'agit d'un ancien maître d'armes de l'ombre). Ce tandem improbable aura la manie d'attirer les ennuis et de se retrouver impliqués dans une vendetta sanglante (et un brin érotique) touchant une ville pour le moins décalée. Si la thématique des investigations est souvent grave, la série comporte également beaucoup d'humour, essentiellement basé sur les différences entre le libéré Shirô et le très sérieux Kôjirô.

Dans ce onzième tome, Shirô veut enfin faire face à son passé. Il se faufile dans l'une des entrées secrètes menant à l'espace dévolu à la classe moyenne. Mais avant même de mettre un pied dans, il est découvert par quelqu'un que Shirô voulait laisser derrière lui. Une jeune femme qui méprise les hommes mais qui cherche ardemment celui qui pourrait être le parfait époux. Heureusement, Kôjirô saura trouver les mots qu'il faut pour lui faire dépasser un traumatisme ancien, alors que Shirô entend mener à bien sa mission jusqu'au bout. Voilà une progression qui n'est pas sans rappeler les jeux de rôles sur consoles, à chaque zone traversée (ici les classes), les personnages font une rencontre (assimilable à un boss) qui viennent entraver leur progression. Cela permet en tout cas de mettre en lumière le passé de Shirô et de découvrir la vie moderne des membres d'Hazoku. Le volume met aussi à nouveau en lumière la relation secrète entre Anri et Rokkuchi. Comme à l'accoutumée, le dessin s'avère d'un rare esthétisme, avec des personnages très bien dessinés, et des décors riche en détails. Ce qui passera peut être moins, c'est l'aspect fan service pour filles, qui risque de segmenter le lectorat. Le récit est souvent ambigüe, mais il s'agit aussi d'un marqueur pour forger l'identité d'Adekan.

VERDICT

-

Ce nouveau tome d'Adekan s'avère dans la droite lignée de son prédécesseur, et nous entraîne dans la région d'origine de Shiro, où le protagoniste fera face à son passé au gré des rencontres avec les membres du clan Hazoku. Heureusement, il n'est pas seul, la droite de Kojiro lui sera utile pour avancer dans un monde où seul l'affrontement semble être le moteur de l'existence.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés