Kamuya Ride tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 11 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Masato Hisa

Kamuya Ride est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu deux volumes à ce jour aux éditions Leed. Le héros, Kamuya Ride, se situe à la frontière entre le monde divin et le monde humain. Il est le seul à pouvoir empêcher un homme mystérieux de réveiller les divinités terrestres précédemment scellées dans leur sommeil depuis deux cent ans. A côté de Kamuya Ride se trouve le Prince des Yamato, une puissante lignée sanguine responsable de la chute du pouvoir des déités terrestres il y a des années. Ces deux personnes peuvent-elles fermer les portes des divinités terrestres dans le monde humain et endiguer les rébellions grandissantes sur la Terre ? Juste avant la fin de Jabberwocky 1914, la nouvelle série de Hisa, Kamuya Ride, a commencé !

Il y a des milliers d'années, les dieux fondateurs du Japon sont tombés de l'espace pour atterrir sur Terre. Ce sont ces créatures qui forment les légendes du pays, et elles sont traquées et renvoyées dans leur dimension originelle par un personnage mystérieux qui s'appelle Monko, quelque part vers 85 avant J-C. En règle générale, Monko offre aux passants de petites figurines en terre cuite qu'il fait, des haniwa. Si le haniwa aime son nouveau propriétaire, tout va bien. Sinon, ils explosent et tuent celui qui les touchent ! Mais, quand Monko localise un des dieux, il utilise un grand haniwa pour se transformer en "Gate Sealer Kamuya Ride". Ride utilisera un rayon émanant de son masque pour brûler une forme de trou de serrure dans l'ennemi, et une grande clé intégrée dans la jambe de son armure puissante pour verrouiller le dieu à l'extérieur de cet univers, et le transformer en un autre haniwa. Un jour, Monko rencontre deux voyageurs sur la route. L'un d'eux est un garçon nommé Ousu (qui deviendra plus tard Yamato Tekeru), l'autre est un homme mystérieux (et anonyme) qui s'avère être le méchant qui continue d'ouvrir les portes laissant les dieux pénétrer dans ce monde. Un haniwa est donné aux deux hommes (bien que l'homme en refuse un, Monko le glisse dans son sac en secret), et ils se séparent. Ousu dirige actuellement une armée contre la forteresse du château de Kumamoto, Kyushu, et les monstres qui s'y trouvent tuent tout le monde sauf le garçon. Les monstres sont des tsuchigumo (araignées de terre sous forme humaine) qui ont été créés par le dieu récemment libéré par l'inconnu. L'un d'eux touche l'amulette protectrice de Monko et est détruit. Monko saisit cette occasion pour se présenter, se transformer en Ride et vaincre le dieu. Ousu décide de l'accompagner dans ses voyages et reçoit un arc et des flèches magiques placés en guise de récompense. En cours de route, Ousu commence à acquérir le rang de Yamato Tekeru, ce qui lui fait gonfler la tête. Plus tard, l'homme mystérieux découvre le haniwa dans ses sacs, qui explose à la figure, le mettant en colère.

Finalement, Monko emmène Ousu dans un grand lac de cratère au milieu de la jungle japonaise pour lui montrer un rocher spécial, appelé Glitter, qui peut être utilisé pour fabriquer des armes qui fonctionnent contre le tsuchigumo. Ils se font attaquer par un autre dieu, et Ride finit par le sceller. Lorsque le dieu se transforme en haniwa, toute l'eau du lac environnant s'écoule, révélant un trou de près de 1 km de long en forme de silhouette humaine. Cela semble être un indice de ce qui a frappé la Terre depuis l'espace il y a si longtemps. Monko et Ousu continuent leur voyage et rencontrent un autre dieu. Celui-ci est basé sur l'océan, ce qui rend plus difficile pour Monko de se transformer en Ride (parce qu'il a besoin de terre pour activer le Ride haniwa). Ousu essaie de devenir Ride lui-même pour sauver la situation, et est très frustré de ne pas y arriver. Après la défaite du dieu, Ousu exige des réponses, et Monko déclare qu'il n'a pas de souvenirs de plus d'un an, et n'a aucune idée de comment il est devenu Ride (dans un rêve, il se souvient avoir été nourri d'une sorte de liquide par quelques anciens du village, alors qu'il était ligoé). Quoi qu'il en soit, la puissance du Ride ne fonctionnera pas pour quelqu'un d'autre que lui. Les deux continuent vers le nord, et Ousu découvre que son père (traître) est à Izumo, et maintenant il ne peut plus porter le titre de Yamato Tekeru jusqu'à ce qu'il batte le vieil homme. Monko et Ousu arrivent à Izumo et sont attaqués par le tsuchigumo, mais sont sauvés par quelqu'un qui se fait appeler Izumo Tekeru. Ce dernier a survécu à l'attaque du tsuchigumo sur Izumo, et quand il a repris conscience, il s'est retrouvé près d'une épée de bois avec des paillettes (il ne savait pas que c'était un Glitter à l'époque), et il combat actuellement le tsuchigumo pour être à la hauteur de la légende Yamato Tekeru. Cela rend Ousu un peu mal à l'aise. Le lendemain, ils entrent tous les trois dans le village, et Izumo Tekeru se rend dans les locaux de la prison où sont détenus les survivants restants du village pour les libérer. Monko arrive au sanctuaire et une tête humaine rebondit dans les escaliers. On dirait celle du père d'Ousu. Monko se transforme en Ride, et le sanctuaire lui-même devient le dieu monstre et l'attaque. Au loin, l'homme inconnu veille depuis les collines, se demandant comment Kamiya Ride va s'en sortir.

VERDICT

-

Ignorez l'armure ridicule de style Power Rangers et l'arc futuriste et luisant, ce premier tome de Kamuya Ride est en fait un début plutôt prometteur. Il y a beaucoup d'histoires (tordues) ici, et de superbes interprétations de vrais haniwa qui ont été récupérés lors de fouilles archéologiques. En plus, il y a des personnages tirés de la mythologie japonaise. Les dessins des personnages sont solides et les séquences de combat se déroulent rapidement et sans heurts. Même avec toute l'exposition, c'est une lecture rapide et fluide qui vous attend.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés