Deadly Premonition 2 : A Blessing in Disguise
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 10 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Deadly Premonition 2: A Blessing in Disguise sur Nintendo Switch est une suite qui se déroule dans le Boston d'aujourd'hui.

Bienvenue à Le Carré

Nous sommes en 2019 et le FBI est confronté à une énigme. Une nouvelle affaire semble être très étroitement liée à un ancien cas de 2005. Les agents du FBI Aaliyah Davis et Simon Jones ont retrouvé Francis York Morgan pour les aider ; Francis est l'agent chargé de l'affaire de 2005. Cette affaire lui a fait craindre le rouge et tout cela est lié à un arbre rouge. Heureusement, Davis et Jones parviennent à le persuader de raconter ce qui s'est passé dans Le Carré et ce que l'arbre rouge a à voir avec cela. Le Carré est un village idyllique typique de l'Amérique où tout le monde se connaît et où personne n'est vraiment étranger. Le shérif a la vie facile et le fait qu'un meurtre ait été soudainement commis lui échappe. Il accepte volontiers l'aide de York lorsqu'il la lui propose. Votre enquête va continuer à s'étendre. Vous commencerez donc par un chemin que vous suivrez, mais celui-ci s'étendra bientôt à plusieurs cas qui sont tous différents, mais indispensables pour continuer. Bientôt, vous devrez vous rendre au bowling, mais aussi dans un entrepôt où le corps a été retrouvé. Cela ne semble pas avoir beaucoup de rapport de prime abord, mais au fur et à mesure que vous progresserez, vous établirez de plus en plus de liens entre tout.

Ce qui est également amusant, c'est que vous ne pouvez compléter certaines parties qu'entre certains moments du jeu. Par exemple, certaines zones ne sont ouvertes que le jour ou la nuit. Bien sûr, il ne s'agit pas seulement de recherche, vous aurez aussi beaucoup d'action sous forme de diverses batailles où vous devrez être raisonnablement frugal avec vos balles, puisque vous n'en avez vraiment qu'un nombre limité. Bien sûr, vous pouvez toujours en acheter plus, mais ce n'est pas possible lors d'une fusillade. Lorsque vous en avez assez de l'affaire de meurtre, vous pouvez non seulement suivre différentes histoires secondaires, mais aussi jouer à des mini-jeux amusants. Vous pouvez vous entraîner au tir en traversant la rivière en kayak, jouer au bowling ou faire la course comme un vrai pro du skate sur votre quatre-roues. Non seulement vous jouerez dans le passé, mais grâce à l'histoire de York, l'agent Davis a plus d'indices et vous pouvez interroger de nouvelles personnes avec elle. Pour ce faire, vous présentez des preuves et attaquez les gens sur leurs points faibles. Vous devrez également consulter d'anciens témoignages et voir si de nouvelles informations peuvent être obtenues auprès d'eux.

Une technique chancelante mais toujours beaucoup de charme.

Graphiquement parlant, c'est un jeu unique. Bien que la fréquence d'images soit parfois très mauvaise, le jeu fait quelque chose qui ne le rend pas très dérangeant ; le style graphique le garantit. Le style unique vous donne l'impression de jouer une bande dessinée en 3D, donc une fréquence d'images plus basse ne pose pas de problème. De plus, l'humour des personnages ajoute un charme supplémentaire. La double personnalité et l'attitude de York, auxquelles on ne s'attendrait pas au FBI, en sont de bons exemples. Vous ne vous déplacez pas en voiture, mais vous devez vous déplacer à pied ou avec... oui, un skateboard. Qui a besoin de Tony Hawk Pro Skater maintenant ? Plus tard, vous avez la possibilité de déverrouiller un système de voyage rapide, ce qui vous permet de garder la vitesse dans le jeu. Le jeu, comme la première partie, utilise une mécanique du temps. Et à cause de cela, il est parfois nécessaire d'attendre dans votre chambre d'hôtel étroite. À moins que vous n'ayez assez de cigarettes dans votre poche, car alors vous pouvez accélérer un peu de temps.

Malheureusement, Deadly Premonition 2 a aussi quelques défauts plus ennuyeux, certains mécanismes ne se lancent pas toujours pas comme souhaité ou apparaissent introuvables. En outre, vous ne pouvez sauvegarder le jeu que dans des endroits spécifiques et il y a aussi quelque chose de bizarre dans l'enregistrement en lui-même. Après avoir sauvegardé une fois, votre fichier disparaît vers le bas de l'écran. Lorsque vous voulez sauvegarder à nouveau, la première chose que vous voyez est un nouveau fichier de sauvegarde au lieu de l'ancien. Heureusement, les commandes du jeu sont relativement simples et ne nécessitent pas beaucoup de réflexion, les boutons que vous pouvez utiliser sont d'ailleurs indiqués sur votre écran.

VERDICT

-

Tout comme son prédécesseur, Deadly Premonition 2 : A Blessing in Disguise a de gros problèmes. Différentes mécaniques ne fonctionnent pas bien et s'avèrent dépassées ; la sauvegarde, entre autres, en est un exemple. En outre, la fréquence d'images a des problèmes assez importants. Mais le jeu a un certain charme qui le rend très amusant.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés