My Hero Academia tome 20
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 05 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Kohei Horikoshi

My Hero Academia (Boku no Hero Academia) est une série toujours en cours de parution au Japon, et qui a déjà connu vingt-trois tomes aux éditions Shueisha. L'intrigue prend place dans un monde contemporain où 80% de la population dispose d'un pouvoir surhumain appelé alter. Les héros font donc parti du quotidien, mais les super-vilains également. Fan absolu de l'invincible All Might, Izuku Midoriya, 15 ans, veut entrer à la Hero Academia pour s'inscrire sur les traces de son modèle. Le bémol, c'est qu'il ne dispose d'aucuns pouvoirs, si ce n'est des rêves. Il va donc devoir faire preuve d'une réelle motivation et de courage devant les épreuves à affronter. Mais la chance semble le rattraper et il croisera bientôt la route d'All Might en personne ! L'adolescent ne pourra compter que sur lui même pour progresser dans cet univers très ombragé, les rapports humains demeurant assez violent et son évolution ressemblera à celle d'un Captain America, à savoir un personnage normal transformé peu à peu en surhomme. Une situation voulue par son idole, All Might, dont les capacités commencent à vaciller avec le temps ...

Le volume vingt de My Hero Academia est maintenant sorti et il conclut le festival, en plus de marquer le début d'un scénario lourd d'Endeavor. En plus, Hawks fait ses débuts.Sur le plan artistique, Kohei Horikoshi et ses assistants nous offrent encore plus d'action raffinée et dynamique que nous avons appris à aimer. L'encrage et les contours sont toujours nets et agréables à regarder, et le flux d'action d'un panneau à l'autre est efficacement rendu. Bien sûr, les expressions faciales et le langage corporel des personnages continuent aussi d'impressionner. De l'intensité dans le feu de l'action à la retenue des larmes, Deku en particulier a de beaux visages. Certains nouveaux personnages font leurs débuts dans ce volume, et la plupart de leurs designs sont impressionnantes. Hawks est une vision amusante d'un héros ailé, et Wash est ... une adorable machine à laver. Les fans qui suivent MHA de semaine en semaine se rappelleront peut-être que le chapitre 182 a été très difficile à comprendre quand il a été publié pour la première fois dans Jump, mais heureusement, il a été considérablement remodelé et sa description de la performance de la classe 1-A est maintenant très amusante. Malheureusement, le premier tiers de ce volume n'est pas à la hauteur. Horikoshi fait de son mieux pour donner de l'épaisseur à Gentle Criminal et La Brava en tant que personnages, mais ce n'est pas suffisant. Nous avons quelques flashbacks précipités sur leur enfance et leurs premières rencontres, mais très peu de temps est consacré à leurs exploits en tant qu'équipe. En conséquence, leur lien ne semble pas assez fort pour porter le poids narratif lourd qui leur est imposé.

Deku dit également que la bataille est la plus dure qu'il ait jamais affrontée, ce qui va à l'encontre de pratiquement tous les autres arcs de la série, qui ont une confrontation beaucoup plus meurtrière. Deku parle spécifiquement de ses similitudes avec Gentle Criminal, mais encore une fois, l'écriture ne construit pas réellement les bases nécessaires pour que cela fonctionne. Alors que le nouveau duo de méchants a fait bonne impression au dernier volume, l'histoire se tire une balle dans le pied en tentant de vanter tous les aspects les moins importants du conflit. Heureusement, le reste du livre est beaucoup mieux écrit. Le festival de l'école en lui-même est délicieux, plein de gags et les élèves de la classe 1 sont juste des enfants et s'amusent. Il existe également des interactions poignantes entre Deku, Togata et Eri. Cela dit, c'est l'arc centré sur Endeavour qui est le plus intéressant ici. Ou plutôt, tous les personnages autour de lui. Hawks apporte à l'héroïsme une approche et une personnalité uniques en leur genre dans la série. Il existe également des scènes brèves mais touchantes de la famille Todoroki. Le début de cet arc fait également du bon travail en établissant où la série est au niveau narratif. La chute de All Might a eu d'énormes implications qui se font vraiment sentir ici. Il y a aussi quelques préfigurations de l'arc courant dans Shonen Jump, principalement à travers de petits détails qui pourraient facilement passer inaperçus lors d'une première lecture.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, ce tome de My Hero Academia est un bon moment. L'arc Endeavour commence bien, de nouveaux personnages charmants font leurs débuts et le dessin est peaufiné tout au long. La bataille de Gentle Criminal peut se terminer de manière décevante, mais il y a encore beaucoup de plaisir à avoir ici.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés