Aria The Masterpiece tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 23 Janvier 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Scénario et dessin : Kozue Amano

Aqua est une série en deux tomes initialement publié au Japon aux éditions Enix puis réédité chez Mag Garden. Après 150 ans de terraformation, Aqua, la planète anciennement connue sous le nom de Mars, a maintenant plus de 90% de sa surface recouverte d'eau. Une jeune fille nommée Akari Mizunashi arrive dans la ville de Neo-Venise, une réplique exacte de la vieille ville italienne de Venise, dans l'espoir de devenir une Ondine, le travail le plus convoité d'Aqua. Suivez les aventures d'Akari alors qu'elle découvre les merveilles d'Aria dans cette préquelle de la série animée et manga Aria. Aria est une saga en douze tomes pour sa part. La technologie de "Man Home" (anciennement la Terre) n'a pas entièrement atteint cette planète, et Akari est seule, n'ayant aucun contact avec sa famille ou ses amis. Néanmoins, la ville, avec ses charmants labyrinthes de rivières et de canaux, devient le nouvel engouement d'Akari, avec le rêve de devenir une gondolière à part entière. Revenant à un mode de vie plus "primitif" et poursuivant un nouveau métier, le personnage d'Akari devient à la fois aventureux et réconfortant.

Ce premier tome d'Aria The Masterpiece réunit en réalité les deux tomes d'Aqua, publiés en France chez Kami en 2007, dans un tout nouveau format et quelques pages en couleurs. Nous sommes au XIVème siècle, l'espèce humaine est bien partie pour conquérir l'espace. La Terre a été rebaptisée “ManHome” pour fêter le début de la colonisation spatiale. Mars terraformée est devenue une planète océane, a perdu son patronyme guerrier pour celui d'Aqua. Cette planète est devenue aussi par endroits un parc d'attraction, avec la reconstitution quasi complète de la grande cité lacruste de Venise. Dans ce parc grandeur nature, les touristes peuvent visiter les “lieux historiques” à bord de gondoles, menées par des guides touristiques jeunes, efficaces, aimables et d'une très belle présentation. Mais surtout, le service de ces compagnies est impeccable, puisque le patron mascotte est sur chaque embarcation, et que le personnel flottant, portant le nom délicat d'Ondine, est exclusivement féminin. Alors forcément, jeunes filles et manga, les obtus songeront “fan service”, surtout quand on pense aussi à "Aria", l'héroïne de Michel Weyland ! Et bien pas du tout, car leur tenue de travail, très élégante, a tout de plus chaud pour une planète moins proche du Soleil que la Terre, pardon, que Manhome. Et cela, on l'apprendra avec ce court prologue "Aqua", réalisée par l'auteur d'Amanchu rappelons-le, l'aspect esthétique ne laissant guère de doute sur la maternité du projet. En guise de science-fiction dite “hard science” , c'est à dire d'anticipation technologique, nous voici dans une œuvre particulière et inédite : un manga lascif. Pas d'action, juste de grands moments de contemplation béate. Oui, on se plairait à voyager, pour une Venise aux gondolières charmantes, débarrassée des odeurs nauséabondes, aux eaux limpides sous un beau temps éternel. Quel joli rêve pour le futur. Notez que Ki-oon propose cette réédition en tirage limité, il est donc probable que la série disparaisse rapidement des rayons.

VERDICT

-

Aria The Masterpiece Collection est un incontournable du genre. Si les personnages principaux ne sont que des jeunes filles, celles-ci sont plutôt élégamment couvertes d'un uniforme seyant, soit, mais pas forcément sexy. Ajoutez à l'absence de réelle action à l'histoire le charme désuet de Venise, la mélancolie de bâtiments en ruine, le clapotis de l'eau, et la poésie de cette science-fiction et vous aurez une lecture idéale pour vous détendre. Il ne s'y passe absolument rien... mais on lit avec un certain plaisir. C'est lent, langoureux. Un manga qui calme l'esprit.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés