Danganronpa tome 3
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Août 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Créé par Spike Chunsoft 
Manga par Takashi Tsukimi

Danganronpa (Danganronpa the Animation) est une adaptation du célèbre jeu vidéo Dangonronpa : Trigger Happy Havoc de Spike Chunsoft lancé en 2010 sur PSP au Japon puis adapté en 2013 sur PS Vita et en 2017 sur PlayStation 4. Ce manga est paru au Japon aux éditions Kadokawa et a connu un total de quatre tomes. L'intrigue se focalise sur Makoto Naegi, un adolescent banal et sans histoire, qui vient d'intégrer la Hope's Peak Academy, la plus prestigieuse école du Japon. La rentrée des classes ne se déroule pas du tout comme prévu, car Makoto et ses quatorze nouveaux camarades découvrent qu'ils sont désormais prisonniers de l'établissement, contrôlé par Monokuma, un mystérieux ours meurtrier. Ce dernier force les élèves à s'affronter et promet la liberté à ceux qui parviennent à tuer l'un d'entre eux sans se faire prendre. Si le tueur est découvert, il sera condamné à son tour. Pour sauver sa peau, Makoto devra enquêter sur les multiples crimes qui vont se dérouler dans l'école et s'attirer les faveurs des autres élèves pour leur tirer des aveux. A l'instar d'un Phoenix Wright Ace Attorney, lui aussi adapté en manga, Makoto va collecter de précieux indices et faire éclater la vérité. L'aventure sombre rapidement vers la peur et la paranoïa, et chaque protagoniste semble dissimuler de lourds secrets. Difficile de véritablement faire confiance à quelqu'un, sans compter que l'infâme Monokuma sert de juge, de jury et de bourreau dans ce jeu mortel. Il discute avec tous les suspects, dissèque leurs affirmations et retourne leurs déclarations contre eux pour révéler leurs mensonges.

Dans ce troisième volume, une nouvelle affaire criminelle est sur le point de débuter à Hope's Peak Academy. Kiyotaka et Hirofumi ont été assassinés, l'annonce de la découverte de leurs corps a été rendue publique mais il y a quelque chose qui ne colle pas dans le déroulé des faits.  Makoto et Kyoko travaillent ensemble pour tenter de prouver l'innocence de Yasuhiro et condamner Celestia lors de la dernière série de procès en classe! Et dans ses enquêtes, Makoto a appris que Monokuma avait forcé l'un de ses camarades à les espionner - devrait-il révéler ce secret aux autres ou attendre que l'espion prenne une décision qui pourrait être très radicale ? Les élèves deviennent de plus en plus paranoïaques chaque jour et Monokuma ne les aide pas à retrouver l'esprit. Il utilise tous les trucs possibles pour motiver les élèves à commettre un meurtre. Le volume poursuit donc l'avancée du jeu vidéo de manière très accélérée et se révèle très fidèle. Presque chaque page contient des éléments très particuliers, notamment lorsque Monokuma semble discuter avec le lecteur. Les intrigues sont semblables à beaucoup de jeux de visual novel inspirés de la franchise «Saw». La raison principale est la présence de Monokuma, un être maléfique avec un sens de l'humour malsain. Il semble également s'amuser tout en faisant de la vie de ces adolescents un enfer. Le reste de la distribution a des hauts et des bas. Cette saga est ici dessinée par Takashi Tsukimi, dont il s'agit du premier manga. Tsukimi fait un excellent travail en transformant l'art de l'anime en manga. Les personnages de cette série sont carrément pathologiques avec des choses vraiment étranges révélées dans ce volume. Le livre se termine par un autre procès sur le point de commencer.

VERDICT

-

L’adaptation manga de Danganronpa se poursuit dans un volume qui ne fait clairement pas dans la dentelle. Le rythme s'accélère et l'ambiance devient de plus en plus malsaine. Si vous avez déjà parcouru le jeu vidéo, les événements s'enchaînent sans temps mort et se révèlent très fidèle au titre de Spike-Chunsoft.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés