Zenith
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 20 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5/10

Après avoir déclenché accidentellement l'apocalypse, vous êtes contraints de jouer les héros en débarrassant le royaume de tous les monstres.

Développé par le studio espagnol Infinigon, Zenith est un jeu d'action/RPG qui propose une aventure déjantée. Partir à l'aventure, explorer des ruines, provoquer accidentellement l'apocalypse, sauver le monde... Argus a déjà fait tout cela, et aujourd'hui le voilà quelque peu blasé. Avant, il était mage, mais maintenant qu'il a passé la trentaine, il veut se poser et vivre au calme. Mais l'histoire en a décidé autrement : Un empereur diabolique a récupéré un artefact dangereux et s'est transformé en dragon menaçant de détruire tout le royaume. Après ce tragique événement, l'empire a forcément éclaté, et une coalition entre les mages et l'armée dirige à présent le monde, mais les tensions sont de plus en plus perceptibles entre les deux entités. Au milieu de tout cela, Argus est devenu un simple potioniste, loin des embrouilles. Enfin, ce n'est pas simple avec tous ces bouffons aux cheveux en pics qui traînent leur épée géante en raclant le trottoir. Le grand point fort de Zenith est indéniablement son humour, et le personnage dispose d'ailleurs de 999 points de sarcasmes dans ses attributs. Les personnages non jouables feront également un certain nombre de remarques sur les clichés émanant de la sphère RPG. Simple exemplaire, un marchant se plaint d'un bandit vert cassant sans arrêt des vases et détruisant les buissons à coups d'épée. On appréciera que le jeu soit localisé en français (il n'y a pas de doublage parlé), ce qui facilite la compréhension, même si le langage utilisé est parfois trop familier. Si la forme est divertissante, le fond est hélas beaucoup moins reluisant.

En effet, côté gameplay, Zenith ne fait pas vraiment d'étincelles. La gestion des quêtes manque de rigueur, aucun livre n'est présent pour mémoriser les tâches à accomplir, et aucune carte n'est non plus intégré (exceptée celle du monde). La caméra aérienne ne permet pas toujours une bonne lecture de l'action, et il est parfois très difficile de savoir où aller tant le level design manque de précision. Les combats ne sont pas plus dynamiques, avec des affrontements d'une rare mollesse. Vous pourrez employer des épées magiques, des marteaux, ou bien encore des gants spéciaux. Le jeu vous propose d'augmenter vos niveaux après avoir éliminé un certain nombre d'ennemis, que cela soit pour les trois armes principales ou pour les compétences (basées sur le feu, la terre et l'eau) associées à l'armement. Notez que des parchemins à effet de zone sont également disponibles. Techniquement parlant, Zenith affichait déjà un visuel très mitigé sur PS4 et PC à sa sortie en 2016, le portage sur Nintendo Switch n'a rien arrangé. Les bugs sont très nombreux, et le graphisme aurait mérité plus de précision, malgré la présence de nombreux décors. Certaines textures rappellent les jeux PS2, les murs invisibles entravent la progression, l'animation n'est pas non plus sans faille, les temps de chargements son lents et l'interface est simplifiée à outrance. Les sauvegardes rappellent les productions des années 1990, avec la possibilité d'enregistrer sa position seulement à des points précis. Les musiques sont assez surprenante, et les thèmes plutôt bien choisis, même si on compte malheureusement peu de thèmes différents. La durée de vie propose environ quinze heures de jeu, un ensemble satisfaisant pour une production à prix budget. Notez qu'une version physique sortira en novembre 2019, uniquement en version collector.

VERDICT

-

Zenith est une production pour le moins ambivalente. Oui la campagne est amusante, les nombreuses références vidéoludiques détournées et la bonne traduction française font plaisir à voir. D'un autre côté, le gameplay manque cruellement d'intérêt, avec des donjons interminables, une prise en main inutilement compliquée et une réalisation qui ne s'est pas du tout améliorée en arrivant sur Nintendo Switch.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés