Narcos : Rise of the Cartels
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox One - Nintendo Switch
Date de sortie : 21 Février 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

Bienvenue dans les années 80 en Colombie : la flamme de l'empire d'El Patrón vient de s'allumer, son influence s'étend au-delà des frontières ...

En 2015, la série Narcos sur Netflix est devenue incroyablement populaire. La série dramatique qui a rejoué les vrais événements en Colombie à l'époque du baron de la drogue Pablo Escobar est toujours l'une des meilleures séries Netflix jamais réalisées, selon beaucoup. Le développeur Kuju et l'éditeur Curve Digital présentent maintenant le jeu Narcos : Rise of the Cartels, qui présente l'histoire et surtout les confrontations de la série et plus encore. Nous nous sommes mis au travail et malheureusement ce jeu ne casse pas la tendance selon laquelle les jeux basés sur des films et des séries ne sont souvent pas très bons. Dans Narcos : Rise of the Cartels, vous redécouvrez à peu près la première saison de la série. La particularité est que vous pouvez jouer à la fois avec la DEA américaine (Drugs Enforcement Agency) et le cartel colombien. Vous devrez commencer par la DEA avant de débloquer l'autre option. Dans les scènes cinématiques et les voix off, nous voyons immédiatement des visages familiers et on entend la voix de Boyd Holbrook qui joue le rôle de Steve Murphy dans la série. Un bel ajout, mais malheureusement il est le seul à avoir voulu prêter sa voix au jeu, ce qui rend la voix de Javier Peña par exemple bien différente.

De plus, l'histoire ne vous entraîne pas vraiment. La série est surtout connue pour son excellente histoire et son bon drame, mais dans le jeu, les scènes intermédiaires ne sont rien d'autre que de vagues fragments de la série et soit la DEA qui dit que vous devez tuer des membres du cartel, soit Escobar qui dit que vous devez tuer des flics. Le jeu ne semble pas révolutionnaire sur le plan graphique, mais ce n'est clairement pas un titre à gros budget. Il a un certain style agréable qui est toujours cohérent. Narcos: Rise of the Cartels n'est jamais vraiment moche, mais n'est jamais vraiment beau. Le gameplay consiste en des combats au tour par tour et est plus comparable à des jeux comme XCOM, mais malheureusement avec beaucoup moins de profondeur. Le premier mauvais choix fait par les développeurs est que par tour, vous ne pouvez laisser qu'un seul de vous déplacer et tirer environ cinq personnages. Cela signifie que vous avez affaire à une personne à chaque tour, après quoi les ennemis courent vers ce personnage ou s'enfuient, vous permettant de recommencer à jouer avec le même personnage parce qu'ils sont en danger ou plus proches de l'ennemi. De plus, les combats n'offrent pas beaucoup de profondeur. Vous avez un point d'action à déplacer et un point d'action à tirer et c'est tout. Un aspect intéressant est que si vous ne tirez pas sur un ennemi, vous obtenez parfois une sorte de moment de balle dans lequel vous pouvez toujours lancer le tir fatal à la troisième personne. Entre deux missions, vous serez dans une salle de planification. C'est aussi une bonne idée, mais elle manque de profondeur. Vous pouvez choisir votre prochaine mission, changer certaines armes, choisir vos personnages et les mettre à niveau. Le leveling débloque quelques avantages, mais rien de vraiment spécial, il consiste principalement à pouvoir passer à autre chose, à tirer plus précisément et à quelques autres bonus pratiques.

VERDICT

-

Narcos: Rise of the Cartels  est malheureusement généralement une déception. Surtout le manque de profondeur dans l'histoire et le gameplay font du mal au jeu. Le fait qu'il soit fidèle à la série et qu'il soit amusant d'avoir des visages familiers ne compense pas grand-chose. Pour l'histoire, il vaut mieux regarder la série et pour le gameplay, il est préférable d'acheter un jeu de stratégie au tour par tour différent.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés